La Table de Jugurtha bientôt inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO?

Publication: Mis à jour:
EEEE
Wikipedia/Ahmedettoro
Imprimer

Le ministère des affaires culturelles a entamé les premières démarches pour le projet d'inscription de la Table de Jugurtha (Gouvernorat du Kef) sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, informe un communiqué de presse du ministère.

Dans ce sens, le ministère a, dans une première étape, préparé le dossier technique nécessaire pour inscrire le site sur la liste préliminaire du patrimoine mondial de l’Unesco, précise la même source.

A cet effet, le ministère a élaboré un plan d'action associant les différentes parties actives dans le secteur de la culture, du patrimoine et de la recherche scientifique. Cette étape constitue une occasion nécessaire pour échanger les points de vue et les expériences en vue de trouver les meilleurs moyens pour réaliser le projet dans les meilleures conditions.

Dans ce même contexte, le ministère des affaires culturelles a veillé à associer les différentes parties prenantes notamment les institutions chargées du patrimoine comme l'Institut national du patrimoine (INP), l'agence de mise en valeur du patrimoine et de la promotion culturelle (Amvppc), la direction du patrimoine, de l'information et de la culture au sein du ministère de la Défense nationale, l'office national des mines (ONM), le ministère du tourisme et de l'artisanat ainsi que le ministère de l'agriculture, des ressources hydrauliques et de la pèche.

D’autre part, des compétences scientifiques et académiques ont été associés à ce travail sans oublier les associés à l'échelle régionale comme le gouvernorat et la délégation des affaires culturelles du Kef, la délégation de Kalaat Snen ainsi que des composantes de la société civile comme l'association "Jugurtha" pour l'intégration maghrébine et l'association culture numérique de Kalaat Snen.

D’un point de vue scientifique, le projet d'inscription de la table de Jugurtha sur la liste préliminaire du patrimoine mondial de l'Unesco constitue une première scientifique dès lors que la Tunisie n'a pas inscrit un site archéologique à la fois naturel et culturel selon les normes de classification internationale définies par le Centre du patrimoine de l'Unesco.

Située à 4 km de Kalaat Senan (délégation du gouvernorat du Kef, nord-ouest), la Table de Jugurtha, un plateau de 80 hectares est considérée selon les spécialistes "une curieuse montagne de forme tabulaire et une véritable forteresse naturelle entourée de falaises qui, tombant à pic, ont fait de ce lieu un refuge idéal pour échapper à l'ennemi. Son accès n'est possible que par la face Nord, par un chemin étroit, creusé dans une faille. Des traces de sabots sont encore visibles sur les pierres".

Récemment, une demande d'inscription de la synagogue de la Ghriba, d’une ancienne mosquée ainsi que d’une église de l’île de Djerba sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO a été déposée.

Pour rappel, 12 sites tunisiens sont inscrits sur la liste préliminaire de l'Unesco. Cependant, depuis plus de 20 ans, aucun site ou monument tunisien n'est inscrit sur la liste définitive du patrimoine mondial de l'Unesco.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les sites tunisiens classés à l'UNESCO
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction