Ouyahia lance une nouvelle pique à Tebboune: Faire respecter la loi "sans créer la confusion"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a lancé jeudi 24 août une nouvelle pique à son prédécesseur Abdelmadjid Tebboune, sans le nommer, l'accusant d'avoir créé "la confusion" en s'attaquant aux hommes d'affaires, notamment à Ali Haddad.

Réuni avec les partenaires sociaux et économiques, dont le chef du FCE Ali Haddad, M. Ouyahia a estimé que le gouvernement doit "faire respecter la loi dans le calme et la sérénité, et non en créant la confusion". Allusion faite à l'attaque frontale menée par Abdelmadjid Tebboune contre "le pouvoir de l'argent" incarné par Ali Haddad.

"L'Algérie est un Etat de droit et possède tous les moyens pour faire respecter la loi par tous, notamment dans le domaine économique", a affirmé Ahmed Ouyahia qui a remplacé M. Tebboune à la tête de l'exécutif le 15 août dernier.

LIRE AUSSI: Bras de fer au sommet du pouvoir: Tebboune joue et perd

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.