Macron a dépensé 26.000 euros de maquillage en 3 mois (mais l'Élysée promet de réduire la facture)

Publication: Mis à jour:
MACRON MAQUILLAGE
AFP
Imprimer

La note est salée. L'Élysée a confirmé ce jeudi 24 août, auprès de franceinfo et BFMTV, qu'Emmanuel Macron avait jusqu'ici dépensé 26.000 euros en prestation de maquillage, comme l'a révélé Le Point.

L'hebdomadaire explique que le président, contrairement à ses prédécesseurs, n'a pas salarié de maquilleur pour l'accompagner lors de ses sorties publiques. Il a en revanche choisi, depuis son élection le 7 mai, de faire appel à la maquilleuse de 40 ans qui le suivait pendant sa campagne. "Cela nous a permis d'évaluer les besoins au niveau des prestations et de prendre du recul pour réfléchir à un dispositif moins onéreux", explique un conseiller du chef de l'État à franceinfo.

D'après Le Point, ces prestations ont fait l'objet de deux factures: l'une de 10.000 euros, l'autre de 16.000. "Il s'agit de prestations extérieures intervenues sur les derniers mois et qui correspondent à l'urgence du moment après son arrivée à l'Élysée, justifie encore l'Élysée. Cela correspond à différents types de prestations, entre les conférences de presse et les déplacements à l'étranger où il faut transporter cette personne avec lui."

L'Élysée indique à BFMTV que ces prestations ont été demandées "dans l'urgence", et que ces dépenses ont "vocation à être (réduites) significativement".

"Oui, c'est élevé, mais moins que pour ses prédécesseurs", affirme l'entourage du président. Comme le note Le Point, la facture est effectivement moins élevée que celle de son prédécesseur à l'Élysée: François Hollande rémunérait sa maquilleuse 6000 euros net par mois.

L'ancien président avait créé la polémique en embauchant un coiffeur payé près de 10.000 euros brut par mois.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.