Le PDG de la SONEDE souhaite augmenter le prix de l'eau de 3 dinars par trimestre à partir de septembre prochain

Publication: Mis à jour:
EAU
DR
Imprimer

Le Président-Directeur Général de la Société nationale d'exploitation et de distribution des eaux (SONEDE) Mosbah Helali a affirmé confirmé jeudi la nécessité pour la société d'augmenter le prix de l'eau le plus rapidement possible comme l'avait souligné avant lui le ministre de l'Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques Samir Taieb.

"L'eau a un coût comme chaque produit que s'achète et se vend sur un marché et que consomme le citoyen (...) ce coût augmenter de mois en mois, d'année en année" affirme Mosbah Helali à la radio Mosaïque Fm.

Selon lui, la SONEDE produit à perte: "Chaque mètre cube produit par la société et vendu aujourd'hui nous fait perdre 100 millimes" annonce-t-il.

Rejoignant les propos du ministres concernant l'augmentation nécessaire du prix de l'eau, il indique que celle-ci sera "minime": "Cette hausse coûtera par ménage près de 3 dinars par trimestre".

Cependant, "la décision finale appartient au gouvernement. Nous n'avons toujours pas eu de retour de sa part" affirme-t-il ajoutant avoir proposé que cette hausse débute en septembre.

"Nous n'avons pas d'autres solutions" se désole Mosbah Helali ajoutant que malgré cette hausse de 3 dinars par trimestre, "cela ne va pas permettre de rendre l'équilibre budgétaire qu'après trois ou 4 ans" à la SONEDE.

Mardi, le ministre de l'Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques Samir Taieb avait appelé à l'augmentation du prix de l'eau à partir du 1er septembre. Il avait indiqué que cette mesure est nécessaire vue l'augmentation des taux de consommation d'eau enregistrée durant ces dernières années.

Il a en outre rappelé que situation actuelle de la SONEDE n’était pas viable et ce, notamment, en raison des lourds investissements qu’elle est appelée à entreprendre tel que le dessalement de l'eau de mer. "La Tunisie est parmi les pays où le prix de l'eau est le moins cher" a-t-il affirmé.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.