Il la quitte en faisant le mort, 10 ans plus tard, elle devient sa cheffe

Publication: Mis à jour:
ANGRY TEXTING
Image Source via Getty Images
Imprimer

RUPTURE - "J'ai quitté ma petite-amie en faisant le mort, et maintenant elle va devenir mon nouveau patron". Non, ce n'est pas le titre d'une énième comédie-romantique, mais l'histoire vraie postée sur le blog "Ask a reader" le 22 août dernier et repérée par le site américain BuzzFeed. Et jamais l'expression "s'en mordre les doigts" n'a été si adaptée.

L'auteur du texte, dont l'identité reste inconnue, se présente comme un expatrié de longue date, qui a beaucoup voyagé au cours de sa jeunesse. "Il y a plus de dix ans, quand j'étais encore jeune, j'avais une relation avec une femme, Sylvia, dans le pays où nous habitions. Sylvia voulait s'y installer, mais je n'étais pas prêt à m'engager si jeune." La relation dure malgré tout trois ans, dont deux sous le même toit.

Jusqu'au jour où le jeune homme décide de mettre un terme à l'histoire. Et pour éviter une scène de rupture dramatique avec Sylvia qu'il décrit comme "assez émotive et obsédée par la relation", le jeune homme va tout simplement de disparaître, sans explication.

"Pendant les vacances de Noël, alors qu'elle était chez sa famille, j'ai simplement déménagé et changé de pays. J'ai profité du fait que j'avais trouvé un emploi dans un autre pays et je ne le lui ai pas dit".

Les années passent, le jeune homme grandit, et devient professeur de mathématiques. Comme il le raconte lui-même, il a d'autres relations, et son aventure avec Sylvia devient "une histoire oubliée". Jusqu'au jour où le directeur de l'école où il enseigne démissionne, et que l'on annonce le nom de son remplaçant. Ou plutôt, de sa remplaçante.

"J'ai lu la biographie de la nouvelle directrice, et je l'ai cherchée dans Google, et j'ai été choqué de voir qu'il s'agissait de Sylvia", raconte le jeune homme qui explique ne plus avoir eu aucun contact (et pour cause!) avec la jeune femme depuis. "Je ne suis pas un grand fan des réseaux sociaux et je n'avais aucune idée de ce qu'elle avait pu devenir depuis cette situation délicate d'il y a des années."

Et bien maintenant, il sait. Et la situation est plus qu'embarrassante: "Je ne sais absolument pas quoi faire, et comment gérer cette histoire. Non seulement c'est embarrassant, mais je devrais aussi rendre des comptes à mon ex", se désole-il, avant de demander des conseils aux internautes.

"Est-ce que vous avez des idées pour m'aider à gérer cette situation et sur ce que je devrais faire?", interroge-t-il, tout en admettant ses torts. "Je comprends que rien de ceci ne serait arrivé si je ne l'avais pas lâché du jour au lendemain, mais je ne peux rien y faire maintenant. J'ai vu beaucoup de commentaires de lecteurs qui jugent les gens comme moi pour leur 'mauvais comportement', mais je suis vraiment à la recherche de remarques constructives sur comment gérer cette situation."

Pas sûr qu'il en trouve. Alison Green, qui gère le blog "Ask a management" et partage les histoires qui lui sont soumises, n'a pas mâché ses mots: "Je ne sais pas si vous pouvez réparer cela. Votre meilleure chance pour espérer une fin à l'amiable est sans doute de contacter Sylvia avant qu'elle n'arrive, pour lui annoncer que vous travaillez là, afin qu'elle ne soit pas déstabilisée pour son premier jour. Reconnaître que vous avez fait une terrible erreur en disparaissant, dire que vous êtes sincèrement désolé, et que vous vous rendez compte que ni vous ni elle n'êtes dans une situation de travail agréable aujourd'hui. Demandez lui si elle souhaite discuter de ce que vous pouvez faire."

Toutefois, alerte la blogueuse, "soyez conscient que vos excuses pourront sonner creux et intéressées maintenant, puisque vous aviez dix ans pour le faire et que vous ne le faites que lorsqu'elle est dans une position de pouvoir par rapport à vous." Une situation loin d'être enviable.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.