Un député arrêté avec 220 pilules de viagra à l'aéroport? Le député d'Ennahdha Habib Khedher nie être ce député

Publication: Mis à jour:
HABIB KHEDHER
Tunisian Islamist MP and General Rapporteur of the constitution, Khedher Habib (L) gestures to talk during a session at the National Constituent Assembly (NCA) as part of the debates on a new constitution on January 17, 2014, in Tunis. The assembly is pushing ahead with the adoption of a long-delayed new constitution, voting article by article, but failed to complete the task by an agreed deadline of January 14, the third anniversary of Ben Ali's downfall. AFP PHOTO / FETHI BELAID (Photo | FETHI BELAID/AFP/ Getty Images
Imprimer

Alors que l'information de l'arrestation d'un député à l'aéroport Tunis-Carthage en sa possession 220 pilules de viagra a fait le buzz sur les réseaux sociaux, certains médias ont avancé le nom du député d'Ennahdha Habib Khedher avant de retirer l'information.

Légende: "La chaine a retiré l'information de son site, mais son retrait ne suffit pas" a commenté le député sur sa page Facebook.

Intervenant sur les ondes de la radio Jawhara FM, le député d'Ennahdha a démenti cette information: "Pour que ce soit clair pour tout le monde, je n'ai pas voyagé depuis plusieurs mois. Cette information est fausse" a-t-il indiqué.

"Il est très malsain que la scène politique et médiatique partage ce genre d'information erronée. Pire encore, il est très malsain qu'une chaine qui se veut respectable avance ce genre d'informations. Cela m'attriste au plus haut point" a-t-il affirmé ajoutant qu'il agira "selon la loi".

"J'ai besoin d'un peu de temps pour préparer tout ce qu'il faut, mais toutes les personnes qui ont contribué à cette rumeur prendront leur responsabilité" a-t-il conclu.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le groupe parlementaire d'Ennahdha a soutenu le député face "aux mensonges propagés par des personnes suspectes". Selon lui, il s'agit "d'une tentative visant à salir le parti et ses symboles".

Qualifiant ces agissements de "criminels", le bloc parlementaire a exprimé sa "totale solidarité" avec Habib Khedher.

Quelques réactions sur les réseaux sociaux:

Légende: "Selon une étude américaine: le viagra te donne un sentiment nationaliste et te permet de travailler ton pays sans inhibition. Vive la science"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.