La Grande-Bretagne retire l' "electronics ban" sur les vols en provenance de la Tunisie

Publication: Mis à jour:
ELECTRONICS BAN
FETHI BELAID via Getty Images
Imprimer

Le département du transport britannique a annoncé la levée des restrictions de transport en cabine des ordinateurs portables, gros smartphones et tablettes sur les vols provenant de la Tunisie et de la Turquie. Ces changements de la politique de sécurité concernent l'aéroport Tunis-Carthage et l'aéroport turque d'Istanbul Sabiha Gökçen.

Des restrictions ont également été levées sur un certain nombre de compagnies aériennes privées opérant dans d'autres aéroports.

Les autorités britanniques ont également déclaré que la levée des restrictions a été décidée après que des mesures de sécurité plus strictes ont été mises en place en coordination avec les autorités des pays concernés.

En mars 2017, et suite aux décisions prises par le président américain Donald Trump dans le cadre de la nouvelle politique d'immigration, le gouvernement britannique avait lui aussi annoncé l'interdiction de transport de gros appareils électroniques en cabine sur certains vols à destination de son territoire. Les restrictions britanniques avaient ainsi touché la Turquie, l'Égypte, l'Arabie Saoudite, la Jordanie, le Liban et la Tunisie. L'"electronics ban" ne concerne cependant pas les vols tunisiens à destination des États-unis.

Aucune information concernant les autres aéroports tunisiens n'a été communiquée pour le moment.

Les aéroports suivants restent toutefois affectés par les restrictions. Selon le département du transport britannique, quelques compagnies pourraient tout de même en être exemptées, c'est pourquoi les passagers venants de ces aéroports doivent contacter leurs compagnies pour plus d'informations.

La Turquie:
  • Istanbul Atatürk
  • Izmir
  • Bodrum
  • Antalya
  • Dalaman
L'Égypte:
  • Caire
  • Hurghada
  • Marsa Alam
  • Louxor
L'Arabie Saoudite:
  • Jeddah
  • Riyad
La Jordanie:
  • Amman
Le Liban:
  • Beyrouth
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.