Touché par leurs conditions de vie, il décide d'ouvrir sa maison aux SDF

Publication: Mis à jour:
HOMELESS
Getty Images/iStockphoto
Imprimer

Ouvrir sa maison à des SDF, nous sommes nombreux à y penser. Alors que Moez Boukhris, lui, l'a fait. Intervenant mardi sur les ondes de Mosaïque Fm, il a affirmé avoir transformé sa maison en refuge pour les sans-abri. Une initiative qui dévoile sa générosité et son sens du partage.

Moez, président d'une association caritative, a fait savoir que des repas quotidiens sont également offerts aux nécessiteux. Des visites médicales hebdomadaires seront programmées et beaucoup d'autres activités intéressantes seront envisagées. "Trois repas par jour... un médecin chaque mercredi... un coiffeur... nous allons aussi faire notre mieux pour que les enfants retournent sur les bancs de l'école..." a-t-il noté sur un statut publié sur sa page Facebook.

Ce projet de créer "une maison pour SDF" s'inscrit dans le cadre de l'initiative "Eddar Darek" ("Ma maison est la tienne"). Selon lui, il s'agit d'une solution pour mettre fin aux mesures provisoires qui consistent à faire le tour de la ville, quelques fois par semaine, avec l'aide d'autres associations afin de distribuer des repas aux SDF.

D'après lui, près de 3000 SDF sillonnent les rues. "Beaucoup sont des femmes et des enfants dont l'âge ne dépasse pas les six ans"a-t-il regretté.

En 2016, l’association Dar Tounes a tiré la sonnette d’alarme en appelant les autorités à prendre en charge ces femmes SDF dont le nombre ne cesse d’augmenter de jour en jour.

Selon Raoudha Somrani, présidente de Dar Tounes, 30% des sans-abris sont des femmes. "60% des SDF viennent des régions intérieures défavorisées," a-t-elle ajouté.

Ainsi "une maison pour SDF" pourrait être une alternative pour sauver ces derniers en proie à la violence et qui peuvent, notamment,
facilement sombrer dans la délinquance.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.