La parodie de "Let go" de Saad Lamjarred par Lina Bikiche bloquée sur YouTube

Publication: Mis à jour:
DR
Quelques jours seulement après la publication, la parodie a été bloquée | DR
Imprimer

BLOCAGE - Ce 16 août, la youtubeuse Lina Bikiche partageait une parodie de "Let Go", de Saad Lamjarred, sur YouTube. Dans celle-ci, elle revisite le nouveau morceau du chanteur marocain qui a déjà atteint près de 38 millions de vues. Quelques jours seulement après la publication, sa vidéo a été bloquée.

Dans l'originale, Saad Lamjared chante: "Qui t'a dit que je reviendrai à toi? Qui t'a dit que je te ferai à nouveau confiance? Tu représentais tout dans ma vie. Tu m'as trahi puis tu as tout oublié, et tu n'en as rien gagné". Alors, tu as tout oublié." Dans la parodie, Lina Bikiche lui répond: "Qui a dit que le loup est de retour? Tu t'es fait grillé, tu t'es fait choper par tout le monde. Tu as oublié, tu étais saoul, tu as tout oublié. Mais nous, on n'a rien oublié."

"Je trouve la position de Saad Lamjarred très déplacée, et son clip porteur, comme tout le monde l'a compris, d'un double message, qui s'adresse d'une part à cette fille qui a porté plainte contre lui, et qui d'autre part veut faire passer ça pour une banale histoire d'amour. J'ai trouvé ça absolument choquant", souligne au HuffPost Maroc la youtubeuse.

"Je trouve très grave qu'il soit toujours en procès et qu'il se permette de sortir un clip aussi provocateur. Ce n'est pas parce qu'il porte un bracelet au pied et qu'il a été libéré pour le moment, qu'il a gagné. Il faut que le procès aille jusqu'au bout", poursuit-elle.

Saad Lamjarred est sorti de prison le 13 avril dernier. En attendant son jugement, il est en liberté conditionnelle, avec un bracelet électronique. Il n'a pas le droit de quitter le territoire français.

Mettre en avant la victime

"Ce que j'ai voulu dénoncer à travers cette parodie, ce sont tous ces fans et ces internautes qui se sont révoltés contre la victime, alors que celle-ci est déjà victime de l'agresseur", ajoute la youtubeuse. "Tout le monde soulève la présomption d'innocence du chanteur. Personnellement, la présomption d'innocence, je préfère l'accorder à la femme que tout le monde est en train d'accuser, de traiter de menteuse, disant qu'elle mène un complot contre Saad pour le dépouiller de son argent. Je trouve ça absolument aberrant, surtout de la part de la gent féminine. Et c'est ce que je dénonce."

Étendre le sujet à un phénomène de société

À travers cette parodie, Lina Bikiche déjà très féministe, veut défendre les femmes victimes de viol au Maroc. "Mon message consiste à soutenir toutes ces femmes qui ont subi des viols au Maroc et qui ont été non seulement victimes du violeur, mais aussi de leur entourage et de leurs proches, qui les accusent de l'avoir cherché, qui ne les soutiennent pas, qui les accusent, leur jettent la pierre et les culpabilisent. Pour elle, c'est une double peine, tout simplement, et je trouve qu'elles ne sont pas assez soutenues."

Ce 21 août encore, alors que la vidéo d'un viol, en plein jour, à Casablanca indignait les Marocains et la communauté internationale, certains commentaires laissaient entendre que la victime l'avait mérité.

"Je pense à toutes ces femmes du Maroc, qui n'ont jamais obtenu justice, qui n'ont pas porté plainte parce qu'elles ont eu peur ou honte. Je pense à elles et à comment elles vont se sentir en lisant tous ces commentaires. J'ai eu beaucoup de témoignages de femmes violées qui me disent que lire toutes ces informations et ces commentaires leur fait triplement mal", souligne Lina Bikiche.

D'autres parodies existent

Lina Bikiche a choisi de partager de nouveau la vidéo, cette fois sur son compte Facebook. Avec cette publication, elle a tenu à dénoncer la suppression de sa version YouTube, soulignant que c'est l'équipe du chanteur qui en était l'auteur. "Voici la vidéo qui a été supprimée par L'équipe de Saad Lamguarred de tous les réseaux sociaux et presses en ligne."

Au HuffPost Maroc, elle souligne qu'elle ne sait pas par qui elle a été supprimée. "Tout ce que je vois c'est qu'elle a été supprimée pour une question de droits d'auteur, alors que j'ai utilisé une instru' qui était disponible sur le net, que beaucoup de gens ont utilisée pour des parodies, que ce soit de manière drôle, sans parler de Saad, ou que ce soit pour dénoncer. Mais seule ma vidéo a été supprimée, et je pense que c'est parce que de nombreux médias marocains ont relayé ma vidéo. Je suppose que l'équipe du chanteur a voulu faire taire ce scandale qui était en plein buzz."

En effet, "Let Go" a été repris par plusieurs personnes. Parmi les parodies, une vidéo cumule plus d'un million de vues.

"Il n'y a que la vérité qui fait mal. Je pense que j'ai touché un point sensible", dit Lina Bikiche. Malgré le blocage de cette vidéo, la youtubeuse devrait continuer à partager ses créations parodiques et humoristiques, sur des sujets aussi tabous dans la société marocaine que la prostitution, l'alcool, les relations sexuelles, l'infidélité... "Il faut arrêter de considérer ces sujets comme tabous, en les interdisant simplement, sans aucune explication. C'est là que le vice se crée dans la société", estime Lina Bikiche. "Même si c'est quelquefois sur le ton de l'humour, l'important est d'en parler, de créer un débat, que chacun donne son avis, que l'on prenne l'avis des autres, que l'on s'entraide. Et qu'on apprenne à débattre dans le calme".

LIRE AUSSI: