Pris pour des migrants en Italie, Magic Johnson et Samuel L. Jackson provoquent l'indignation

Publication: Mis à jour:
RGFR
Twitter/Magic Johnson
Imprimer

PEOPLE - L'un est un acteur mondialement connu, l'autre une star planétaire du basket. Sur les réseaux sociaux italiens pourtant, Samuel L. Jackson et Magic Johnson ont été confondus avec des migrants, et provoquant un déferlement de commentaires furieux.

Tout est parti d'une photo, publiée le 16 août dernier sur Twitter par Earvin "Magic" Johnson. "Sam et moi, prenant du bon temps sur un banc hier à Forte dei Marmi, en Italie. Les fans ont commencé à faire la queue pour prendre des photos avec nous".

Le cliché, aimé plus de 3000 fois, n'a rien d'exceptionnel, et fait partie d'une série de photos publiées par le basketteur, qui fête son anniversaire en Italie. Mais c'est un détournement, créé par l'écrivain et journaliste italien Luca Bottura, qui a provoqué la méprise.

Le 18 août, Luca Bottura publie sur sa page Facebook la photo des deux acteurs, transformée en "mème": "L'argent de Bodrini à Forte dei Marmi leur sert à faire du shopping chez Prada avec nos 35 euros. Partagez cette photo si vous êtes choqués", peut-on lire sur la version modifiée.

Comme le précise The Independant, le texte fait référence à la politique de Laura Boldrini, présidente de la chambre des députés italienne, et dont la politique migratoire progressiste a suscité de vives critiques en Italie, alors que le pays peine à faire face aux afflux de réfugiés. Et les réactions outrées n'ont d'ailleurs pas manqué, certains internautes jugeant la situation "honteuse" et s'en prenant une nouvelle fois à la politique prônée par l'élue italienne. En moins de deux jours, le cliché modifié par Bottura est partagé plus de 2000 fois.

Mais le 20 août dernier, soit deux jours après avoir posté l'image, Luca Bottura a expliqué les raisons de son geste, qu'il justifie comme une expérience sociologique. "Le mème a été partagé des milliers de fois et 40% des personnes qui l'ont fait ont compris la provocation. 30% l'ont fait parce qu'ils étaient indignés, et 20% pense que c'était un détournement raciste et que je n'ai pas reconnu Samuel Jackson et Earvin Magic Johnson. (Je ne dirai rien de plus sur les 10% restants)".

Le cliché a également été partagé sur Facebook par la mannequin Nina Moric. "Voir dans des localités touristiques comme Forte dei Marmi et Milan des immigrés qui campent sur nos bancs avec nos 35 euros est vraiment trop", a-t-elle posté sur Facebook. La jeune femme a cependant affirmé par la suite avoir été dans le même sens que Luca Bottura, se défendant de tout racisme, et critiquant au contraire les réactions scandalisées que l'image avait provoquée.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.