4 collisions en un an, qu'est-ce qui se passe avec les navires de guerre américains?

Publication: Mis à jour:
USS LAKE CHAMPLAIN
PACIFIC OCEAN - MAY 3: In this handout provided by the U.S. Navy, the Republic of Korea destroyers Sejong the Great (DDG 991) and Yang Manchun (DDH 973), the Arleigh Burke-class guided-missile destroyers USS Wayne E. Meyer (DDG 108), USS Michael Murphy (DDG 112) and USS Stethem (DDG 63), the Ticonderoga-class guided-missile cruiser USS Lake Champlain (CG 57) and the Nimitz-class aircraft carrier USS Carl Vinson (CVN 70) patrol May 3, 2017 in the western Pacific Ocean. The U.S. Navy has patrolle | U.S. Navy via Getty Images
Imprimer

L'océan est immense, tellement vaste qu'il est difficile d'imaginer une collision entre 2 bateaux, encore moins entre des navires géants, militaires ou autres. L'avancée technologique atteinte en matière de systèmes de navigation maritime rend pratiquement impossible de tels accidents. Pourtant, ces derniers mois ont été marqués par des accidents pour le moins étranges impliquant des destroyers et des navires de guerre de la Marine américaine.

En effet, la collision survenue le 20 août entre l'USS John S. McCain et un pétrolier dans le détroit de Singapour a soulevé plusieurs questions et laissé place aux théories les plus farfelues et conspirationnistes. De l'effet Trump au piratage des systèmes de navigation, en passant par le manque d'entrainement des équipes de la Marine, les internautes essaient de comprendre les causes de ces tragédies.

destroyer
Les dégâts sur le destroyer américain USS John S. McCain après la collision le 20 août 2017

"Quelque chose ne va pas. Est-ce une confiance excessive dans les systèmes de navigation modernes? Pas assez de formation? Piratage?"


Si des accidents similaires sont déjà survenus par le passé, les internautes s'interrogent sur la fréquence de ces collisions qui a dangereusement augmenté en un an.

Certains pensent que les systèmes de navigation GPS des navires ont été piratés par les Russes.

"Nous assistons au démantèlement de la marine américaine par la Chine et la Russie. L'accident de l'USS John S. McCain est le 4ème cette année"


D'autres en ont trouvé une raison de plus pour appeler à la destitution du président Donald Trump

"Quand on l'a informé de la collision, Trump a répondu: "C'est dommage""


"À tous ceux sur le #USSJohnSMcCain, toutes nos pensées sont avec vous. N'écoutez pas le faux président. C'est une honte"


""C'est dommage", c'est ce que vous dites quand il n'y a pas assez de crème glacée, pas quand nos héros sont portés disparus"


Tandis que certains avancent une faille dans la formation des équipes de la Marine.

"Je commence à croire que l'académie navale devrait revoir le niveau de ses formations"


Le Chef des opérations navales, l'amiral Richardson a également avancé la possibilité d'une cyber attaque.

"Possibilité de cyber intrusion ou de sabotage. Aucune indication pour le moment... mais l’enquête prendra en compte toutes les possibilités"


2 collisions en 2 mois

La collision du destroyer USS John S. McCain qui a fait 5 blessés ainsi qu'une dizaine de disparus dans les rangs de la Marine américaine, a été la 2ème du genre en 2 mois. En effet, dans la nuit du 16 au 17 juin dernier, l’USS Fitzgerald était entré en collision avec un porte-conteneurs de 220 mètres de long au large du Japon. 7 marins américains sont morts dans l'accident et les raisons sont restées inconnues.

uss fitzgerald
L’USS Fitzgerald après la collision au large du Japon en juin 2017

4 collisions en un an

Toujours en 2017, l'USS Lake Champlain, un navire de guerre de type croiseur avait heurté un bateau de pêche sud-coréen, alors qu'il effectuait des opérations de routine dans les eaux internationales, près des eaux sud-coréennes.

En août 2016, l'USS Louisiana, un sous-marin nucléaire entre en collision avec l'Eagleview, un navire de soutien militaire, dans le détroit de Juan de Fuca au large des côtes de l'État de Washington.

Avec les tensions entre les États-unis et la Corée du Nord, certains pensent que Pyongyang pourrait être derrière ces accidents survenus pour la plupart à proximité de ses eaux.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.