Attentats en Catalogne: Les quatre détenus de la cellule terroriste déférés devant l'Audience nationale

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
Twitter
Imprimer

CATALOGNE - Les quatre membres présumés encore vivants de la cellule terroriste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne ont été déférés, mardi, devant l’Audience nationale, la plus haute instance pénale de l’Espagne basée à Madrid. Ces derniers "doivent comparaître devant un juge", ont indiqué des sources judiciaires.

Il s'agit de Driss Oukabir, Mohammed Aallaa, Salh El Karib et Mohamed Houli Chemlal. Ce dernier a été blessé dans l’explosion d’une maison à Alcanar, dans le sud de la Catalogne, où la cellule préparait des explosifs, ont ajouté les mêmes sources. "Un médecin a estimé qu'il était en état d'être interrogé", a précisé un porte-parole de l'Audience nationale cité par les médias.

Le juge d'instruction Fernando Andreu, chargé de l’affaire, doit interroger les quatre hommes, qui seront assistés d’avocats commis d’office, avant de déterminer les charges qu’il retient contre chacun d’entre eux et décider s’il va les mettre en détention provisoire.

Membres d'une cellule d'au moins douze terroristes

Selon nos confrères du HuffPost Espagne, ces quatre personnes sont suspectées d'être membres de la cellule qui a mené les attaques, "composée d'au moins douze terroristes, dont cinq ont été tués à Cambrils (Tarragona), au moins deux ont été tués dans l'explosion de mercredi à la maison de Alcanar et le dernier, Younes Abouyaaqoub, a lui été tué hier par les Mossos après avoir mené la fuite depuis jeudi".

Les attaques terroristes de Barcelone et de Cambrils, en Catalogne, ont fait au total 15 morts et plus de 120 blessés. Les attentats ont été revendiqués par l’organisation terroriste Daesh.

LIRE AUSSI: