France: mort d'un piéton fauché par un véhicule à Marseille

Publication: Mis à jour:
MARSEILLE
French forensic police search the site following a car crash on August 21, 2017, in the southern Mediterranean city of Marseille. At least one person has died in Marseille after a car crashed into people waiting at two different bus stops in the southern French port city, police sources told AFP, adding that the suspected driver had been arrested afterwards. The police sources, who asked not to be identified, did not say whether the incident was being treated as a terror attack or an accident. | BORIS HORVAT via Getty Images
Imprimer

Un véhicule a foncé sur deux abris d'autobus lundi matin à Marseille, dans le sud de la France, tuant un piéton et blessant un autre avant d'être intercepté par la police qui a interpellé le conducteur, selon des sources policières.

Les faits ont eu lieu entre 6H30 et 7H30 GMT, selon ces sources. Un fourgon Renault Master a foncé sur un premier abribus dans le 13e arrondissement de la ville faisant un blessé grave, puis sur un autre abribus dans le 11e arrondissement, tuant une personne.

Julien Ravier, maire des 11e et 12e arrondissements, a précisé sur la chaîne BFMTV que la victime décédée était une femme d'une quarantaine d'années qui attendait seule à l'arrêt d'autobus.

Le véhicule en cause a quelques minutes plus tard été immobilisé par la police sur le Vieux-Port, au coeur de cette grande ville de la côte méditerranéenne, et la brigade anti-criminalité a procédé à l'interpellation du conducteur.

"Opération de police en cours", a tweeté peu après la police du département.

Selon des journalistes de l'AFP sur place, le secteur du Vieux-Port est complètement bouclé et de nombreux effectifs de police sont sur place, ainsi que des pompiers et des militaires.

L'homme interpellé, âgé d'environ 35 ans, ne serait pas marseillais. Les polices judiciaires de Marseille et de Lyon ont été saisies.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.