Bientôt, un chantier écologique franco-tunisien à Bizerte

Publication: Mis à jour:
BIZERTE
FETHI BELAID via Getty Images
Imprimer

Du 21 au 31 octobre prochain, Bizerte vivra au rythme d'un chantier écologique visant à créer une nouvelle dynamique pour la ville. Ce projet qui s'inscrit dans le cadre de la coopération avec la communauté urbaine de Dunkerque (France) vise, en effet, à mettre en place des plantations de jasmin dans la médina et de créer un parcours santé dans la ville. C'est la première fois que de jeunes Dunkerquois et Bizertins coopèrent ensemble, souligne La Voix du Nord dans un article publié ce lundi 21 août.

En effet, le projet s'appuie sur une équipe de Dunkerque composée de dix jeunes dont l'âge varie entre 18 et 26 ans et qui travaillera étroitement avec dix jeunes Bizertins.

"Le chantier a pour but de faire prendre conscience aux jeunes des enjeux environnementaux et de découvrir l’histoire, la culture de chacun", résume Karine Blondel, chargée de projets au Céfir, l’association interculturelle chargée par la CUD de mener à bien le projet, avec la maison de l’environnement.

Cet échange culturel permettra, ainsi, de tisser des liens entre les deux villes et de favoriser la mobilité des jeunes.

À partir d’octobre, deux Bizertins seront, en effet, accueillis en service civique à la maison de l’environnement, et deux Dunkerquois passeront six mois dans le même dispositif à la maison de sauvegarde de la médina de Bizerte, indique la même source.

En outre, une autre mission s'ajoute dans le même cadre de partenariat. Intitulée " Sensibilisation Nature et Océan", cette mission a pour lieu d’exercice le musée océanographique de Bizerte. Elle consiste à participer à l’entretien des aquariums, bassins. Pour cela, les volontaires de Dunkerque souhaitant mener leur service civique en Tunisie seront en contact permanent avec les pêcheurs du quartier, mais également avec des habitants de la ville.

Ils pourront co-développer un programme éducatif lié au monde marin et aux questions associées au réchauffement climatique. Ils auront comme objectif de sensibiliser les Bizertins aux questions environnementales notamment en ce qui concerne la dépollution du lac de Bizerte, à travers différents outils de communication (réunions, réseaux sociaux, etc.).

En mars dernier, une délégation du Cefir est venue en Tunisie, accompagnée de représentants de la Maison de l'Environnement à Dunkerque et la Communauté Urbaine de Dunkerque pour mettre au point le programme de mise en place d'un chantier écologique. Ils ont, par ailleurs rencontré plusieurs associations à l'instar de l'association Hyppodiritus et ou encore de l'Association de Sauvegarde de la Medina de Bizerte.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.