Le roi Mohammed VI gracie 415 personnes, à l'occasion du 64e anniversaire de la révolution du roi et du peuple

Publication: Mis à jour:
MOHAMMED VI
Imprimer

GRACE ROYALE - 415 personnes condamnées par différents tribunaux du royaume, dont certaines sont en détention et d’autres en liberté, ont été graciés par le roi Mohammed VI, annonce le ministère de la Justice dans un communiqué relayé par la MAP. Une grace royale accordée à l'occasion du 64e anniversaire de la révolution du roi et du peuple, célébrée au Maroc ce dimanche 20 août.

Parmi les 415 personnes graciées, 337 détenus ont profité d'une remise de peine d'emprisonnement ou de réclusion, tandis que 6 détenus ont vu leur peine perpétuelle commuée en peine à temps.

72 personnes en liberté bénéficient également de diverses grâces: 56 ont profité d'une grâce sur leur peine d’amende, 14 sur leur peine d'emprisonnement, tandis qu'une personne cumule la grâce sur la peine d'emprisonnement et la peine d'amende, et qu'une autre a profité d'une grâce sur la peine d'emprisonnement avec maintien de l'amende.

Le communiqué ajoute qu'en cette occasion, grâce a également été accordée à 13 détenus condamnés dans des affaires de terrorisme et ayant participé au programme «Mossalaha» (Réconciliation), tandis qu'un détenu bénéficie d'une commutation de sa peine de mort en peine limitée à 30 ans.

La célébration de fêtes nationales ou religieuses est toujours l'occasion pour le roi d'accorder sa grâce à un nombre plus ou moins élevé de détenus ou de condamnés. Ainsi, le 29 juillet dernier, à l'occasion de la fête du trône célébrée le lendemain, le roi Mohammed VI graciait 1.178 personnes, dont certains détenus du Hirak, le mouvement de contestation d'Al Hoceima né il y a près de dix mois, ainsi que les jeunes membres du PJD arrêtés dans le cadre d'une enquête pour apologie d'actes terroristes.

LIRE AUSSI: