Plusieurs personnes poignardées à Turku en Finlande, deux morts et six blessés

Publication: Mis à jour:
TURKU
Lehtikuva Lehtikuva / Reuters
Imprimer

FINLANDE- Plusieurs personnes ont été poignardées à Turku en Finlande, en début d'après-midi ce vendredi 18 août, a annoncé la police finlandaise. Le bilan fait état de deux morts et six blessés d'après les services d'urgence. Des coups de feu ont été tirés par la police pour intercepter le suspect. Le mobile de ce dernier reste inconnu.

D'après le compte Twitter de la police, des agents ont arrêté le suspect en lui tirant dessus. L'homme a été blessé à la jambe. Cependant les forces de l'ordre sont à la recherche d'autres suspects "éventuels" et demandent aux riverains d'éviter la zone. L'incident aurait eu lieu dans la zone de Puocatei-Market Square. En fin de journée, lors d'une conférence de presse à Turku, la ministre de l'Intérieur a annoncé qu'il n'y avait plus de danger immédiat.

"La police est à la recherche de plusieurs coupables à Turku. on demande aux gens de quitter et d'éviter le centre-ville"

"La police a tiré sur le suspect dans la jambe. L'individu a été arrêté. Le public est invité à s'éloigner du centre-ville"

D'après la télévision publique Yle, le centre-ville a été bouclé. Des témoins ont évoqué des corps étendus dans une zone fréquentée de cette ville moyenne dans l'ouest de la Finlande, un temps capitale du pays. Les commerces ont été fermés.

"Le gouvernement suit de près la situation à Turku et l'opération de police en cours", a twitté Juha Sipilä, le chef du gouvernement qui devrait se réunir dans la journée. Selon la chaîne de télévision MTV3, la police a renforcé la sécurité à l'aéroport d'Helsinki et dans les gares.

"Coups de feu et victimes signalées dans le centre de Turku"

En 2012, le Premier ministre de l'époque avait été approché à Turku dans la rue par un homme qui tenait un couteau. N'ayant pas manifesté d'agressivité et visiblement perturbé psychologiquement, cet homme n'avait pas été poursuivi.

Cette attaque au couteau intervient quelques heures seulement après les attentats en Espagne qui ont fait 14 morts et une centaine de blessés.

Plus d'informations à venir...

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.