Retard des travaux sur l'autoroute Sfax-Gabès: Quand le ministre de l'Équipement s'emporte (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Venant vérifier l'évolution des travaux relatifs à l’autoroute Sfax – Gabès, le ministre de l'Équipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du Territoire Mohamed Salah Arfaoui a été surpris par la lenteur d'avancement des travaux. Emporté par la colère, il n'a pas hésité à exprimer son indignation et fulminer contre les ingénieurs et responsables du chantier, comme le montre la vidéo ci-dessus.

"Vous n'êtes pas en train de mettre tous les moyens nécessaires!" clame-t-il. "Il faut qu'il y ait au moins deux postes de permanence (supplémentaire) afin d'achever les travaux à temps" reproche-t-il en ronchonnant "nous nous sommes mis d'accord sur un point, or rien n'a été fait comme promis. C'est absurde!".

Selon le ministre, les travaux devaient être achevés aujourd'hui, jeudi 17 août. Ce retard serait, pour Arfaoui, impardonnable et couteux surtout que les responsables des travaux n'ont pas mis tout en oeuvre pour respecter les délais. Ces derniers ont réclamé, d'ailleurs, quelques jours de plus afin de doubler la cadence et terminer les travaux d'ici la semaine prochaine.

Mohamed Salah Arfaoui a déclaré que ce tronçon de 100 km reliant Gabès à la ville de Skhira serait fin prêt avant la fête de l'aïd.

Il est à rappeler que l'ouverture du tronçon de l'autoroute reliant Gabès à la ville de Skhira était prévue pour la fin du mois dernier, un retard qui a suscité la critique des habitants de la région ainsi que des hommes d'affaires. D'après le ministre, parmi les origines du retard, un désaccord avec une société étrangère imposée par des investisseurs étrangers. Il a noté qu'il existe 23 problèmes d'ordres fonciers qui empêchent également l'avancement des travaux.

Il a également mentionné une erreur commise lors de la signature de l'offre en 2010 et qui porte sur les glissières de sécurité (barrières métalliques disposées tout au long de l'autoroute) a obligé le ministère à lancer un nouvel appel d'offre international afin d'accélérer l'aboutissement du projet.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.