Al Hoceima: Abdelhafid El Haddad n'est pas à l'hôpital à cause du gaz lacrymogène

Publication: Mis à jour:
AL HOCEIMA
Le procureur général affirme qu'il est à l'hôpital à cause de son asthme | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

SANTÉ - Le procureur général du roi près la cour d'appel d’Al Hoceima a réagi aux rumeurs concernant un citoyen nommé Abdelhafid El Haddad.

Selon certains médias et réseaux sociaux, ce dernier aurait été emmené à l'hôpital Mohammed V d'Al Hoceima suite à son inhalation de gaz lacrymogène le soir du 9 août, lors des manifestations dans la ville du Rif.

Le procureur du roi a affirmé que ces propos sont "dénués de tout fondement" et "n’ont aucun rapport avec la réalité".

Le procureur général relève, dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP, que les investigations menées à ce sujet montrent que l'individu en question se trouvait à l'hôpital Mohammed V car il souffrait d'asthme, et qu’il poursuivait son traitement dans cet établissement hospitalier où il dispose d'un dossier médical, comme l'a confirmé son épouse lors de son audition par la police judiciaire.

La personne concernée a été transférée mercredi matin au Centre hospitalier universitaire d'Oujda pour y compléter son traitement, ajoute la même source.

LIRE AUSSI: