Afflux internationaux vers l'Afrique en 2017: La Tunisie mène la reprise!

Publication: Mis à jour:
AEROPORT
flickr/habib mhenni
Imprimer

Le site internet Forwardkeys, spécialisé dans l’analyse de données liées au voyage, rapporte que les arrivées internationales en Afrique ont poursuivi leur croissance de la seconde moitié de l’année 2016 en 2017 avec une augmentation de 14%.

Un nombre de voyageurs croissant vers les principales destinations africaines selon les chiffres actuels

L’afflux le plus important sur le continent demeure celui de passagers venus d’Europe qui représente 46% des arrivées en Afrique et qui a augmenté de 12,6% en 2017. Suivent ensuite l’Afrique (afflux interne) qui représente 26% des arrivées et une augmentation de 12,6% ; le continent américain (10%) et une augmentation de 17,6% ; le Moyen-Orient (9%) et une augmentation de 14%. Enfin, l’Asie pacifique qui ne représente que 8% des arrivées internationales, s’impose pourtant avec la plus importante augmentation (+18,14%) du nombre de voyageurs vers l’Afrique par rapport à l’année précédente.

L’accroissement du tourisme chinois serait lui-même favorisé par la reprise du tourisme global en Afrique. Les destinations africaines auraient effectivement bénéficié d’une année de reprise touristique après l’essoufflement des préoccupations liées à la santé et à la sécurité de 2014 et 2015.

Suivie par l’Égypte (+24,8%), la Tunisie est la destination qui mène cette reprise avec une augmentation de 33,5% de voyageurs sur son territoire.

Comme le Kenya et la Mauritanie, la Tunisie représente 6% des arrivées internationales en Afrique en 2017. Elle se place en 5ème position des destinations africaines après l’Afrique du Sud (18%), l’Égypte (13%), le Maroc (11%) et la Mauritanie (6%).

Notons qu’avec le Maroc, la Tunisie a pu tirer les bénéfices de ses accords diplomatiques avec l’exemption de visa pour les voyageurs chinois. Les deux pays cumulent ainsi, à ce jour, respectivement +450% et +250% dans les arrivées chinoises de 2017.

Des prévisions optimistes pour l’année en cours (du 1er août au 31 décembre 2017)

Classé 8ème du top 10 des aéroports africains – après Johannesburg, le Caire, Adis Ababa, Casablanca, Cape Town, Nairobi et Alger – pour la saison août-décembre 2017, l’aéroport de Tunis-Carthage devrait connaître une augmentation de 14% de sa capacité nationale et de 18% de sa capacité internationale.

Ainsi, on devrait compter 71% de passagers internationaux sur des vols long-courriers, 26% de passagers africains et 3% de passagers nationaux.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.