Ahmed Ouyahia, nouveau Premier ministre algérien

Publication: Mis à jour:
AHMED OUYAHIA
Ahmed Ouyahia, nouveau premier ministre algérien | Louafi Larbi / Reuters
Imprimer

POLITIQUE - Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a nommé, mardi 15 août, Ahmed Ouyahia, Premier ministre en remplacement d’Abdelmadjid Tebboune, a annoncé la présidence algérienne.

En application des dispositions de la Constitution, le président Bouteflika "a mis fin, ce jour, aux fonctions de Premier ministre, exercées par M. Abdelmadjid Tebboune", précise la présidence dans un communiqué cité par l’agence de presse algérienne APS. Ce dernier était en poste depuis le mois de mai.

La même source a ajouté qu’en application des mêmes dispositions constitutionnelles et "après consultation de la majorité parlementaire, le président algérien a nommé M. Ahmed Ouayhia, Premier ministre".

Ahmed Ouyahia, âgé de 65 ans, a déjà occupé plusieurs fois le poste de Premier ministre en Algérie. "Considéré comme l’une des valeurs sûres du système, il est toujours rappelé quand ce dernier est mis à mal", écrivent nos confrères du HuffPost Algérie. "Appelé à la rescousse d’un président malade, briguant un quatrième mandat, 'l'homme des sales besognes', sobriquet qui lui colle à la peau, est aujourd'hui rappelé à remplacer un Abdelmadjid Tebboune qui aurait 'dévié' de la trajectoire qui lui était dessinée".

Toujours selon l'édition algérienne du HuffPost, Ahmed Ouyahia, souvent mis à l'écart, "est de tout temps, une option pour le régime. Aussi, Ahmed Ouyahia est appelé à former son gouvernement pour la 5ème fois".

Chef du cabinet du président algérien depuis mai 2014, il était aussi secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND).

LIRE AUSSI: L'union du Maghreb arabe, comprendre ce rêve oublié