Ahmed Ouyahia nommé premier ministre

Publication: Mis à jour:
OUYAHIA
Ahmed Ouyahia lors d'un meeting électoral, le 29 avril 2017 | Reuters
Imprimer

La présidence de la République a mis fin ce mardi aux fonctions du Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et a nommé Ahmed Ouyahia à ce poste, indique un communiqué de la Présidence de la République.

"En application de l'article 91, alinéa 5 de la Constitution, son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a mis fin, ce jour, aux fonctions de Premier ministre, exercées par M. Abdelmadjid Tebboune", précise la même source.

"En application des mêmes dispositions constitutionnelles, et après consultation de la majorité parlementaire, le Président de la République a nommé M. Ahmed Ouayhia, Premier ministre", ajoute le communiqué.

Ahmed Ouyahia a déjà occupé plusieurs fois ce poste. Né en grande Kabylie en juillet 1952, il a mis deux décennies pour gravir les échelons des hautes fonctions. De simple secrétaire aux Affaires étrangères en 1975, il devient directeur de cabinet du président Liamine Zeroual en 1994. Un poste où il est nommé, une fois de plus, vingt ans plus tard, par le Président Bouteflika à la veille de sa "réélection". Avec en prime cette fois-ci, la mention de ministre d’Etat, Directeur de cabinet du Président.

Considéré comme l’une des valeurs sûres du système, il est toujours rappelé quand ce dernier est mis à mal. Appelé à la rescousse d’un Président malade, briguant un quatrième mandat, "l'homme des sales besognes", sobriquet qui lui colle à la peau, est aujourd'hui rappelé à remplacer un Abdelmadjid Tebboune qui aurait "dévié" de la trajectoire qui lui était dessinée.

Mis à l’écart souvent, Ouyahia, est de tout temps, une option pour le régime. Aussi, Ahmed Ouyahia est appelé à former son gouvernement pour la 4ème fois.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

Sur le web