Mondiaux d'athlétisme: Le Maroc termine avec une seule médaille

Publication: Mis à jour:
LONDON CHAMPIONSHIP MOROCCO
Athletics - World Athletics Championships – men's 1500 metres semi-final – London Stadium, London, Britain – August 11, 2017 – Abdalaati Iguider of Morocco, Adel Mechaal of Spain and Elijah Motonei Manangoi of Kenya compete. REUTERS/Lucy Nicholson | Lucy Nicholson / Reuters
Imprimer

SPORT - L’athlète marocain Fouad El Kaam, qui s’était qualifié pour la finale du 1500m des championnats du monde d'athlétisme 2017 à Londres, n’a finalement pas réussi a décrocher de médaille. C’est le Kényan Elijah Manangoi qui a été sacré, dimanche à Londres, champion du monde du 1500m en s’imposant en 3 min 33 sec 61/100e.

La deuxième place revient à son compatriote Absel Kiprop (3:33.99), alors que la médaille de bronze a été remporté par le Norvégien Filip Ingegrigts, qui a parcouru la distance en 3:34.53. Fouad El Kaam quant à lui a fini 11ème avec un chrono de 3:37.72.

Maigre bilan

Le Maroc n’a remporté qu’une seule médaille durant cette édition londonienne des championnats du monde d’athlétisme, organisée du 4 au13 août, avec Soufiane Elbakkali, 21 ans, qui a fini deuxième sur le 3.000m steeple derrière le Kenyan Conseslus Kipruto (8:14.12).

En seize éditions des mondiaux d’athlétisme, les Marocains ont décroché 10 médailles en or, 12 en argent et 7 en bronze. La première médaille avait été remportée en 1983 à Helsinki, par la légende Said Aouita qui avait fini troisième lors du 1500m.

L’édition de 1999 à Séville reste la plus prolifique avec cinq médailles: deux en or (Hicham El Guerrouj sur le 1500 m et Salah Hissou sur le 5000m), deux en argent (Nezha Bidouane sur le 400m haies et Zahra Ouaaziz sur le 5000m) et une en bronze (Ali Ezzine sur le 3000m steeple). Le Maroc s'était alors classé au 5è rang mondial.

LIRE AUSSI: