La responsable du festival de Laval revient sur ses déclarations selon lesquelles les affrontements étaient entre algériens et marocains

Publication: Mis à jour:
F
Facebook/Maghrébins.ca
Imprimer

Hier, nous annoncions qu'une bagarre entre groupes de jeunes algériens et marocains avait éclaté en plein festival, causant son interruption. Interrogée par téléphone par l'agence QMI, Fatima Maarouf, présidente du festival avait décrit des affrontements violents.

"Ils s’affrontent lorsqu’ils se rencontrent, avait-t-elle déploré. Ils sont à tous les festivals. Ils ont fait la même chose au parc Jarry à Montréal il y a quelques semaines (lors d’un autre événement de la communauté marocaine) ", avait rapporté la même source.

Mais alors que cette information avait été donnée par plusieurs médias canadiens et étrangers, l'organisatrice du festival est revenue sur ses déclarations.

En effet, interviewée par la chaîne de télévision canadienne MABI TV, elle a démenti les informations selon lesquelles elle aurait elle-même parlé d'affrontements entre algériens et marocains.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et enregistrée en direct, elle dit ''n'avoir rien vu" et qu'il s'agissait en fait "de jeunes québécois" et non d'algériens. Elle précise également qu'elle n'a donné aucune entretien à la presse avant dimanche 13 août.

La page "Le soleil algérien du Canada" qui a publié un lien vers la vidéo de démenti a déploré la diffusion de ce qui semble être une "fausse" déclaration.

Par ailleurs, le festival de Laval se poursuit normalement, malgré l'interruption de la soirée de samedi.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.