#VisibleWomen, le hashtag qui sort les femmes artistes de l'ombre

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CREATION - Dans les domaines de l'illustration et du graphisme, comme dans plusieurs corps de métier, la gent masculine est encore largement dominante. Depuis lundi 7 août, le hashtag #VisibleWomen, rassemble sur Twitter des femmes artistes, graphistes, photographes, illustratrices dans le but de mettre en lumière l'étendue de leur talent.

"Les objectifs de cette initiative sont d’augmenter la visibilité des femmes dans notre industrie, et de vous donner du travail", peut-on lire sur le site de la société de production Milkfed, initiatrice de ce mouvement.

Si la première édition, lancée en mars 2016, visait principalement des femmes dessinatrices, la nouvelle, elle, est ouverte aux scénaristes, aux coloristes, ainsi qu'à celles spécialisées dans la calligraphie et l’encrage. Soit tous les métiers artistiques qu'on retrouve dans les maisons d’édition et dans lesquelles les hommes détiennent encore la quasi-totalité des emplois.

A travers cette initiative, la société de production Milkfed constitue une base de données d’artistes femmes à l’attention de l’industrie des comics, selon Le Monde. Une manière de faire connaitre ces femmes de talent des professionnels, et d'augmenter la représentation feminine dans les équipes créatives. Cette dernière se limitait aux environs de 15% dans les équipes créatives de DC Comics et de Marvel en mai dernier, selon l’historien des comics Tim Hanley.

Largement repris, le hashtag a, bien entendu, été utilisé par des professionnelles de renom (telles que Kelly Sue DeConnick ou encore Cy), comme par des amateurs, voire même des débutantes n'ayant pas encore signé de contrat.

Résultat: en quelques jours, le réseau social s'est retrouvé inondé d'oeuvres d'art, de croquis... Pari réussi!

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Zineb Fasiki, la bédéiste qui défend les droits des femmes marocaines
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction