Rentrée universitaire : les deux tiers des bacheliers vont intégrer des filières qu'ils ont choisies

Publication: Mis à jour:
INSCRIPTIONS U
Radio Algérienne
Imprimer

Les deux tiers des bacheliers vont intégrer des filières choisies par eux-mêmes à la rentrée universitaire prévue pour septembre prochain. Des 341.744 nouveaux bacheliers, 219.288 ont vu leur voeux exhaussés et leur inscription aux filières souhaitées acceptées.

Le nombre des bacheliers orientés vers leur deuxième choix est de 52 223, ceux dont on a retenu le troisième sont au nombre de 27.967 alors que pour les 19.739 autres il a été pris en compte leur 4ème choix.

Dans l’ordre de leur préférence, ces bacheliers ont été affectés soit dans des Ecoles nationales supérieures (ENS), ou bien dans des Institut des sciences et techniques appliquées, des Ecole médicales ou de sciences vétérinaires ou alors orientés vers des LMD de sciences humaines et sociales.

Selon la chaîne 3 de la Radio Algérienne, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur signale que des changements ont été introduits pour l’accès à certaines filières souhaitées par des étudiants.

Concernant l’accès aux l’Ecoles normales supérieures d’enseignants, M. Mohamed Salah Eddine Seddik indique que les étudiants qui y postulent doivent être âgés de 24 années au minimum.

Il annonce, par ailleurs l’uniformisation des conditions d’accès pour d’autres filières, à l’exemple de celles des spécialités d’hydrocarbures ou des sciences vétérinaires.

Le représentant du ministère de l’Enseignement supérieur fait, d'autre part, état de l’ouverture de nouveaux points de formation à vocation professionnelle et de la consolidation de la filière du numérique par le biais de plateformes réservées aux détenteurs de baccalauréats étrangers.

Les inscriptions définitives se feront à l'avenir par le biais d’un rendez-vous "personnalisé", affirme le même reponsable.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.