Le Maroc empêche deux nouvelles tentatives d'entrée illégale de migrants à Sebta

Publication: Mis à jour:
CEUTA
Le 7 août, au moins 186 migrants ont réussi à passer la frontière clandestinement entre le Maroc et Sebta. | Jesus Moron / Reuters
Imprimer

IMMIGRATION - Les autorités marocaines ont empêché vendredi 11 août au soir deux nouvelles tentatives d'entrée clandestine de migrants à Sebta.

Selon l'agence de presse espagnole EFE, qui cite des sources policières, la première tentative a eu lieu vers 21 heures lorsqu'un groupe d'environ 150 migrants subsahariens a essayé de traversé le poste-frontière de Tarajal, qui sépare le Maroc de l'enclave espagnole.

"Les forces marocaines ont agi rapidement pour stopper l'arrivée d'une centaine de Subsahariens, poussant le reste à s'enfuir dans les collines avoisinantes", rapporte l'agence de presse, reprise par l'édition espagnole du site 20 minutes.

Une heure après environ, un deuxième groupe de plus de 200 migrants a tenté de prendre d'assaut les barrières de contrôle au poste frontière, mais a été arrêté par les forces de sécurité marocaines.

"Dans les deux cas, des unités espagnoles déployées dans la zone près de la frontière ont dû intervenir", note l'agence EFE.

Ces deux tentatives ont provoqué de nombreux embouteillages et "le trafic des véhicules à la frontière a ralenti dans les deux sens", précise l'agence de presse. Les voitures ont été "paralysées pendant plus d'une demi-heure pour des raisons de sécurité".

La vigilance des forces de sécurité marocaines et espagnoles reste maximale, alors que les tentatives d'immigration illégale se multiplient ces derniers jours entre les deux pays.

Le 7 août, près de 300 migrants originaires d'Afrique subsaharienne ont tenté d'entrer à Sebta depuis le Maroc. 186 au moins ont réussi à passer de l'autre côté de la frontière, forçant le passage, en courant, au niveau du poste frontalier.

LIRE AUSSI: Sebta: Au moins 186 migrants forcent le passage