Feux de forêts: arrestation de plus de 18 suspects

Publication: Mis à jour:
FOREST BURN ALGERIA
A forest fire burns in Bordj Bou Arreridj, 200km east of Algiers July 17, 2010 . The world is enduring the hottest year on record, according to a U.S. national weather analysis. For the first six months of the year, 2010 has been warmer than the first half of 1998, the previous record holder, by 0.03 degree Fahrenheit, said Jay Lawrimore, chief of climate analysis at the federal National Climatic Data Center. REUTERS/Louafi Larbi (ALGERIA - Tags: ENVIRONMENT) | Louafi Larbi / Reuters
Imprimer

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a indiqué vendredi à Tamanrasset que "plus de 18 individus impliqués dans le départ des feux de forêts dans les wilayas affectées, ont été arrêtés".

"Les services de sûreté et de la Gendarmerie nationale ont arrêté plus de 18 individus impliqués dans le départ des feux de forêts au niveau des wilayas affectées", a indiqué M. Bedoui dans une déclaration à la presse, en marge d'une séance de travail consacrée à l'évaluation des projets de développement dans la wilaya déléguée d'In Guezzam.

Le ministre a déploré "l'absence" de la culture de l'assurance dans le secteur agricole, rappelant les "fermes instructions" données par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour l'indemnisation et l'accompagnement des victimes des catastrophes naturelles, qu'il s'agisse d'incendies ou d'inondations.

Il a ajouté que les indemnités seront à la hauteur des pertes enregistrées, précisant qu'"elles seront versées après une enquête approfondie menée par les service sécuritaires".

Concernant l'ampleur des dégâts occasionnés par les inondations ayant touché récemment certaines wilayas du sud, M. Bedoui a indiqué qu'"une commission est à pied œuvre pour évaluer les pertes au niveau des communes de Tamanrasset et d'In Salah et d'autres wilayas affectées et cerner les besoins des sinistrés".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.