Ce chien s'allonge sous la tête de sa maîtresse quand elle a des convulsions

Publication: Mis à jour:
Imprimer

HANDICAP - "Je suis bénie de l'avoir". Janaye, une Californienne de 23 ans, voue une admiration toute particulière à son chien d'assistance, Colt. Et pour cause. L'animal, qu'elle a elle-même dressé, lui permet de vivre aujourd'hui presque normalement.

Janaye a adopté Colt un an après un grave traumatisme crânien, survenu en 2012. L'accident lui a laissé de lourdes séquelles. Elle souffre régulièrement de convulsions et d'évanouissements, qui risquent à chaque fois de lui provoquer de nouvelles hémorragies cérébrales. Comme en 2016, quand elle a dû subir une grosse opération. Mais cette fois-ci, confie-t-elle a la chaîne ABC, la rééducation a été plus facile, avec Colt à ses côtés.

Au-delà d'une aide morale, le chien est présent à chaque minute pour venir en aide à sa maîtresse. Ses missions: prévenir les crises et y répondre le cas échéant.

Grâce à son instinct, Colt peut ainsi sentir si sa maîtresse va s'évanouir, une quinzaine de minutes avant que cela se produise. Le temps nécessaire pour qu'elle puisse s'allonger dans un endroit sécurisé et éviter une chute dangereuse. Le chien sent aussi venir une crise de convulsions, une à deux heures avant, ce qui permet à Janaye de prendre les médicaments adéquats.

Et si la crise se produisait, Colt sait aussi y répondre. Lécher le visage de sa maîtresse pour qu'elle revienne à elle ou exercer une pression sur son cœur sont autant de gestes qu'il connaît par cœur. La jeune femme a même appris à son chien comment s'allonger sous sa tête pour éviter qu'elle ne se blesse au sol en cas de convulsions. Cette impressionnante vidéo, postée sur le compte YouTube dédié à Colt, est d'ailleurs arrivée en tête sur le réseau social Reddit mardi 8 août.

Et même dans la vie quotidienne, Colt est d'une aide précieuse. Il sait ouvrir et fermer les portes, aider à descendre les escaliers ou encore trier les déchets. "Merci Colt", résume la jeune femme.

LIRE AUSSI: L'entente entre cet enfant affamé et son chien est digne d'un film d'animation