L'ISIE dévoile le bilan des inscriptions pour les municipales

Publication: Mis à jour:
TUNISIA ELECTION
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

Ce jeudi 10 août, les inscriptions des électeurs pour les municipales sont closes. A cette occasion, l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) a dressé le bilan de l'opération d'inscription en dévoilant ses chiffres et ses statistiques.

Les inscriptions ont eu lieu du 19 juin au 10 août et ont permis de porter sur le registre électoral quelque 562.746 électeurs supplémentaires.

5.740.291, est le nombre total des inscrits dans le registre électoral: 2.559.953 sont des femmes (47,64 %,) et 2.813.892 sont hommes (52,36 %).

isie

Quant aux jeunes âgés entre 18 à 21 ans, ils sont au nombre de 175.826 et ne représentent que 3,27%, du total des inscrits. Un taux relativement faible qui reflèterait le désintéressement de ces derniers à cette échéance électorale malgré les campagnes de sensibilisation lancées par l’ISIE et les actions menées par certains partis politiques.

Le choix de la période estivale pour lancer les inscriptions pourrait être un des facteurs derrière cette faible mobilisation de la part des jeunes.

D'après les statistiques, c'est la région de Sidi Bouzid qui a vu le plus grand nombre de nouveaux inscrits, suivie de Kasserine et Kairouan. En ce qui concerne l'actualisation des données, c'est l'Ariana, Tunis 1 et Sfax qui sont en tête avec respectivement 6598, 6396 et 6021 mises à jour.

isie

Tandis que 88.060 noms ont été rayés des listes électorales. Ces noms sont ceux des personnes décédées et des personnes qui n'ont pas le droit de voter.

Les candidats aux municipales vont donc se disputer 7182 sièges répartis sur 350 municipalités, annonce le vice-président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Anouar Belhassan en précisant que les municipales vont se dérouler dans les délais impartis, soit le 17 décembre 2017, et il n’y a aucune intention de réviser la date de cette échéance électorale.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.