Mexique: La tempête tropicale Franklin se transforme en ouragan

Publication: Mis à jour:
STORM MEXICO
La tempête tropicale Franklin est devenue un ouragan | Stringer . / Reuters
Imprimer

MÉTÉO - La tempête tropicale Franklin s'est renforcée au-dessus du Golfe du Mexique, en devenant un ouragan de catégorie 1 sur l'échelle Saffir-Simpson (qui en compte 5).

Les autorités mexicaines ont dû prendre des mesures préventives, redoutant que Franklin touche le littoral entre les villes de Tuxpan et Veracruz, avec des vagues pouvant atteindre huit mètres.

Le directeur national de la protection civile, Ricardo de la Cruz Musalem, a annoncé, mercredi soir, son déplacement à Veracruz pour superviser les mesures de prévention.

Le premier ouragan de 2017 dans l'Atlantique

Franklin est le premier ouragan de la saison 2017 dans l'océan Atlantique, selon le dernier rapport du Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami, en Floride. A 21H00 GMT, il se situait à 170 km au nord-est du port de Veracruz, dans l'est du Mexique, et se déplaçait à 19 km/h avec des vents atteignant 120 km/h.

La tempête tropicale Franklin avait regagné de la force après avoir touché l'eau, atteignant des vents de 85 kilomètres/heure.

Le directeur de la Protection civile mexicaine Ricardo de la Cruz a déclaré, mercredi lors d'un point de presse, que l’impact initial sur la côte du Yucatan a été moins fort que prévu. Des arbres ont été déracinés et certains secteurs sont sans électricité, a-t-il dit.

Un second impact plus puissant attendu

La Protection civile mexicaine s’attend toutefois à ce que le second impact soit plus puissant. Les pluies qui accompagnent la tempête font craindre des inondations et des glissements de terrain dans les montagnes se situant au centre du Mexique.

La saison 2017 des ouragans dans l'Atlantique Nord pourrait être la plus active depuis 2010, a averti mercredi l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) qui a revu à la hausse ses précédentes prédictions du nombre de tempêtes tropicales d'ici fin novembre.

La NOAA estime désormais qu'il y a 60% de probabilité que la saison des ouragans soit d'une intensité supérieure à la normale, alors qu'en mai ce taux n'était que de 45%. L'Agence prévoit à présent entre 14 et 19 tempêtes tropicales, dont les vents atteignent au-moins 63 km/h, contre 11 à 17 précédemment.

La saison des ouragans 2016 avait été la plus active depuis 2012, avec la formation de quinze tempêtes tropicales, dont sept ouragans parmi lesquels quatre de grande puissance.

LIRE AUSSI: