Tunisie-Mont Birinou: Deux jihadistes tués, un autre blessé au Mont Birinou, l'opération de ratissage se poursuit

Publication: Mis à jour:
TUNISIA ARMY MOUNT
Special forces from the Tunisian National Guard take part in a security sweep in the mountainous Tounine area, some 30 kilometres (20 miles) south of the coastal town of Gabes, on February 2, 2016.Tunisian forces have killed three suspected jihadists during an ongoing operation in the Gabes region in which one of their men was wounded, the interior ministry said. / AFP / FATHI NASRI (Photo credit should read FATHI NASRI/AFP/Getty Images) | FATHI NASRI/AFP/Getty Images
Imprimer

Deux jihadistes ont été abattus et un troisième a été blessé et arrêté lors d'une opération de la gendarmerie dans une région montagneuse du centre-ouest de la Tunisie, a annoncé mercredi le porte-parole de la Garde nationale.

L'opération a commencé mardi soir par une embuscade tendue par la Garde nationale (gendarmerie) sur le mont Birinou, dans la région de Kasserine, au cours de laquelle "deux éléments terroristes ont été abattus", a déclaré à la radio Shems FM le porte-parole, Khalifa Chibani.

Mercredi à l'aube, "un troisième élément terroriste a été arrêté" après avoir été blessé par la gendarmerie. "Son état de santé est très critique", a ajouté M. Chibani.

Les opérations de ratissage se poursuivent dans la région, selon lui.

L'identité des deux jihadistes abattus n'a pas encore été officiellement établie, a dit M. Chibani.

Après sa révolution de 2011, la Tunisie a fait face à l'essor d'une mouvance jihadiste responsable de la mort de plusieurs dizaines de soldats et de policiers, mais aussi de civils tunisiens et de touristes étrangers.

Les groupes jihadistes, essentiellement actifs près des frontières algérienne et libyenne, se revendiquent du groupe Etat islamique (EI) ou d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

La Tunisie est toujours sous état d'urgence mais les autorités affirment avoir réalisé des progrès significatifs dans la lutte contre le terrorisme.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.