Trump promet "feu et colère" à la Corée du Nord

Publication: Mis à jour:
TRUMP
Trump promet "feu et colère" à la Corée du Nord | Jonathan Ernst / Reuters
Imprimer

ÉTATS-UNIS - La tension ne tombe pas entre les États-Unis et la Corée du Nord. Dans une récente déclaration, le président américain Donald Trump a émis une sévère mise en garde au régime nord-coréen, lui promettant "feu et colère" s’il continue à proférer des menaces envers les États-Unis.

"La Corée du Nord ne doit plus proférer de menaces envers les États-Unis", a déclaré, hier, mardi 8 août, le président Trump à la presse à Bedminster, dans l’État américain du New Jersey, assurant que le régime communiste "se heurtera au feu et à la colère (…) que le monde n’a jamais vus jusqu’ici".

Des propos qui signent une nette escalade dans la "rhétorique" de Washington face aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens. En effet, plusieurs rapports médiatiques ont révélé que Pyongyang a réussi à miniaturiser suffisamment une bombe nucléaire pour l’embarquer sur l’un de ses missiles intercontinentaux. Grâce à cette capacité, le régime communiste deviendrait une puissance nucléaire à part entière.

Jusqu’à présent, la Corée du Nord a lancé, avec succès, deux missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) et divers engins atomiques. Pyongyang a tiré, le 4 juillet et le 28 juillet, deux missiles balistiques intercontinentaux. Le Pentagone a confirmé que l’engin tiré le 28 avait décollé de Mupyong-Ni et s’était abîmé en mer du Japon après avoir parcouru autour de 1.000 km.

Pour rappel, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, samedi, à l’unanimité, une nouvelle résolution qui vise à interdire des revenus tirés des exportations nord-coréennes, notamment dans les secteurs du charbon, du fer et de la pêche, privant ainsi Pyongyang d’un milliard de dollars de recettes annuelles.

LIRE AUSSI: