Dans une action de solidarité, plus de 15.000€ récoltés pour venir en aide aux victimes des incendies

Publication: Mis à jour:
SOLIDARITY
Multiethnic group of young people putting their hands on top of each other. Close up image of young students making a stack of hands. | Jacob Ammentorp Lund via Getty Images
Imprimer

Dans un élan de solidarité, une initiative lancée par un Tunisien résident en Allemagne, Achref Aouadi, a permis de récolter plus de 15.000€, soit 42.300dt à travers leetchi.com, une platforme de crowdfunding, afin de venir en aide aux personnes touchées par les incendies qui ont ravagé le nord-est de la Tunisie depuis le 29 juillet dernier.

Dans une intervention à l'antenne de radio Express FM, Achref souligne la solidarité exemplaire dont des gens de plusieurs nationalités ont fait preuve et qui a permis de collecter plus de 15.000€ en l'espace d'une semaine.

"L'appel était aux début destiné aux tunisiens résidents à l'étranger, mais on a été ravi de voir des contributions de nos voisins algériens et marocains, mais aussi de citoyens allemands" explique Achref Aouadi.

La collecte ayant pris fin mardi 08 août, le versement de l'argent sera fait rapidement et de façon sécurisée, a-t-il indiqué

"La somme collectée permettra d'indemniser les familles lésées, ainsi que la regénération d'une partie des forêts brulées" conclut Achef Aouadi.

Dans son appel sur leetchi.com, Achef Aouadi écrit : "Chaque don compte, pour essayer de reconstruire les maisons détruites, pour dédommager les familles qui ont presque tout perdu, pour acheter de nouveaux arbustes et les planter en lieu et en place des arbres ravagés par le feu. Essayons de toujours rester solidaires, d’aider nos concitoyens qui sont dans le besoin et de contribuer comme on peut au développement de notre beau pays.J'ai confiance en vous.C'est la deuxième fois que je lance un appel de la sorte." avant d'ajouter "Je m'engage solennellement à ce que chaque centime que vous donnerez arrivera à bon port."

Un site web (fires.tn) a été également mis en place afin de suivre en temps réel l'évolution des sinistres et venir en aide aux familles touchées.

Selon les autorités, quelques 2.000 hectares de forêt ont été détruits à cause des incendies, dont l'origine a été définie comme criminelle par les enquêteurs.

Lire aussi
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.