Ghali, ce rappeur d'origine tunisienne qui fait danser l'Italie

Publication: Mis à jour:
GHALI AMDOUNI
Pamela Rovaris/Pacific Press/LightRocket via Getty
Imprimer

C'est le phénomène rap du moment en Tunisie mais surtout en Italie, en Europe et petit à petit aux États-Unis.

Il s'agit du rappeur Ghali, qui avec son tube Habibi est en train de faire danser la planète.

Ghali, de son vrai nom Ghali Amdouni est né "Baggio" réputé pour être un des quartiers les plus difficiles de Milan en Italie de parents tunisiens.

Baignant dans le milieu du rap dès sa jeunesse, il prend son envol en 2013 affirme le Vanity Fair italien. Avec les titres "Come Milano" et "di Cazzo Mene", il commence à se faire connaitre et est même invité au Club to club de Turin, le club de l'avant-garde et de la pop, un des festivals les plus reconnus d'Italie.

"Depuis tout petit j'écrivais des textes et j'enregistrais sur des beats venant des États-unis que je trouvais sur Youtube" raconte-t-il à l'émission 360°.

"Petit à petit, j'ai rencontré des gens dont des beatmakers qui m'ont créé des beats spécialement pour moi jusqu'à ce que j'ai réussi à trouver ma voie, mon son, mon flow et j'ai créé petit à petit le monde de Ghali" rajoute-t-il.

Depuis Ghali est l'artiste n°1 en Italie sur Spotify, son single "Lullaby" ayant même été écouté plus de 57 millions de fois.

Dans son album intitulé simplement "album", il sort du carcan pur du rap pour toucher à d'autres style: reggae, dance, parfois électro.

Dans les textes qu'il chante, Ghali évoque sa vie de tunisien qui a grandi dans une banlieue difficile de Milan mais également ses relations avec sa mère.

Chantant en italien, il y intègre souvent des phrases ou des mots en arabe (vous entendrez par exemple un "scusa brass laazouza" dans la chanson Habibi) ce qui en fait "un rap extraterrestre" selon Beyeah.

Réputé être un artiste difficile et ayant souvent fait de nombreuses frasques, Ghali affirme au Vanity fair italien que tout ce bruit autour de son caractère "ne le dérange pas" indiquant être conscient que cela peut être de courte durée et vit ce moment sans inquiétudes.

Point de référence pour la nouvelle scène de rappeurs italiens selon le Vanity Fair, Ghali n'a pas encore fini de faire parler de lui.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.