Attaque contre des militaires en région parisienne: le véhicule intercepté, un homme interpellé

Publication: Mis à jour:
LEVALLOIS
Attaque contre des militaires en région parisienne: le véhicule intercepté, un homme interpellé | Pascal Rossignol / Reuters
Imprimer

ATTAQUE - Le véhicule soupçonné d'avoir renversé des militaires, mercredi matin, à Levallois-Perret en région parisienne a été intercepté sur une autoroute en direction du nord de la France et son conducteur a été interpellé, rapportent les médias français, citant une source proche de l'enquête.

L’homme interpellé, né en 1980, a tenté de prendre la fuite et a été blessé par les policiers qui ont fait feu à plusieurs reprises, selon les mêmes sources qui précisent que des vérifications sont en cours pour déterminer s’il s’agit ou non du suspect.

L’homme arrêté, qui se déplaçait dans une BMW noire, a été touché par cinq balles et son état est jugé sérieux.

Un "acte délibéré"

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, qui s’est rendu au chevet des militaires blessés, a évoqué un "acte délibéré", faisant savoir que "la voiture, qui était dans le quartier, est arrivée doucement vers le dispositif Sentinelle, et à 5 mètres des militaires a accéléré".

Le véhicule avait foncé, mercredi matin, sur des militaires de l'opération Sentinelle en patrouille, blessant six d’entre eux, dont trois sérieusement.

Suite à cette attaque, le parquet de Paris a ordonné l’ouverture d’une enquête en flagrance, notamment pour tentatives d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle.

LIRE AUSSI:Un véhicule fonce sur des militaires en région parisienne: six blessés