Donald Trump promet "le feu" et "la colère" à la Corée du Nord si elle poursuit ses menaces

Publication: Mis à jour:
DONALD TRUMP
US President Donald Trump speaks about North Korea at a meeting with administration officials on the opioid addiction crisis at the Trump National Golf Club in Bedminster, New Jersey, on August 8, 2017. / AFP PHOTO / NICHOLAS KAMM (Photo credit should read NICHOLAS KAMM/AFP/Getty Images) | NICHOLAS KAMM via Getty Images
Imprimer

Du Trump dans le texte. Le président américain a promis mardi 8 août "le feu" à la Corée du Nord si elle continuait de menacer les Etats-Unis sur fond de développement de son arsenal nucléaire.

"La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les Etats-Unis", a déclaré Donald Trump depuis son golf de Bedminster où il passe des vacances. "Elles se heurteront au feu et à la colère", a-t-il ajouté, promettant une réaction d'une ampleur "que le monde n'a jamais vue jusqu'ici".

Le régime de Pyongyang a assuré lundi que le durcissement sensible des sanctions des Nations unies ne l'empêcherait pas de développer son arsenal nucléaire, menaçant les Etats-Unis de leur "faire payer le prix de leur crime (...) un millier de fois".

Sous l'impulsion de Washington, le Conseil de sécurité de l'ONU a imposé à la Corée du Nord des sanctions qui pourraient lui coûter un milliard de dollars de revenus annuels tout en restreignant des échanges économiques cruciaux avec la Chine, son principal allié et partenaire économique.

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a exclu un retour rapide au dialogue avec le Nord, estimant que la nouvelle volée de sanctions démontrait que la planète avait perdu patience face à ses ambitions nucléaires.

Lire aussi: Trump se dit prêt à détruire la Corée du Nord, selon un sénateur

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.