Cette voyageuse singapourienne vous raconte son road-trip en Tunisie et révèle la carte de route idéale

Publication: Mis à jour:
ROAD TRIP WOMAN
da-kuk via Getty Images
Imprimer

Sur son blog "Comme elle baroude", mais aussi sur le site "Les Travelettes", Yu Jia Cheong raconte son périple du Nord au Sud de la Tunisie.

Elle était venue en Tunisie pour passer un stage de 2 mois dans une société de développement de logiciels, "j'étais surprise d'apprendre que différentes civilisations sont passées par là, comme les Carthaginois, les Romains, les Byzantins, et qu'ils y ont laissé des empreintes" écrit-elle.

C'est là que la baroudeuse décide d'entreprendre son road-trip. Elle avait alors planifié un circuit traversant les villes de la Tunisie du Nord au Sud et qui devait s'étaler sur deux semaines, mais qu'elle a finalement dû raccourcir. Elle poste quand même la carte pour le road-trip idéal en Tunisie:

tunisia road trip

Un itinéraire qu'elle estime réalisable si l'on opte pour les "louages" (les co-taxis de 9 places) pour se déplacer entre les villes.
"Étant une jeune femme asiatique voyageant seule, on me regarde bizarrement, surtout en m'éloignant des grandes villes" raconte Yu Jia, originaire de Singapour, "Mais les gens sont très accueillants, et sont contents quand je parle quelques mots en arabe".

Commençant son road-trip à Tunis et ses environs, elle recommande de visiter le musée du Bardo, un "must-see" pour ses mosaïques romaines, mais aussi le village Sidi Bou Said.

Yu Jia, intéressée par les civilisations qui sont passées par là visite Dougga, la cité romaine antique et les ruines puniques de Kerkouane.

Des plages vierges du Cap-bon, elle traverse le centre de la Tunisie, et s'arrête à Sousse, pour une visite de la Medina, puis à Kairouan où elle remarque les mosquées mais aussi le "makroudh", qu'elle appelle "red date pastries" (des pâtisseries aux dattes). Elle se pose à Djerba et ses belles plages pour ensuite partir vers Tozeur.

Un coup d'oeil sur les lieux de tournage de Star Wars et les grottes berbères suffisent pour la charmer. La nuit d'après, elle la passe au Sahara, sous une tente, admirant le coucher du soleil, et le lendemain, son lever et les couleurs changeantes des dunes et de tout le paysage. Elle finit son road-trip sur les montagnes de Chenini.

"J'ai eu des conversations intéressantes avec de jeunes tunisiens de mon âge durant les trajets en louage" raconte la blogueuse."J'ai rencontré de magnifiques personnes, généreuses... mais j'ai aussi fini par me lasser des regards insistants et des sifflements".

Pour cela, la jeune voyageuse a une astuce, "un ami m'a conseillé de porter une fausse alliance" affirmant être tranquille une fois chose faite.

"J'espère vous avoir inspiré pour visiter la Tunisie" écrit-elle pour finir son billet publié sur "Les Travelettes".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.