Tunisie-Hajj 2017: Une association porte plainte contre la Société organisant le pèlerinage

Publication: Mis à jour:
HAJJ
Ahmad Masood / Reuters
Imprimer

Une plainte a été déposée par l'association "Riâayat Dhouyouf Arrahmane" à l'encontre de la Société des Services Nationaux et des Résidences (SNR) pour avoir enfreint la loi relative à la protection du consommateur, en l'occurrence, les pèlerins tunisiens, c'est ce qu'a déclaré le directeur de l'association Adel Nasfi à l'antenne de Mosaique FM.

Selon Nasfi, les hôtels qui ont accueillis les pèlerins sont de 3, 4 et 5 étoiles alors que les chambres ont toutes été facturées aux même prix. Il a également évoqué une infraction du principe constitutionnel d'égalité entre les citoyens en dénonçant des privilèges de certains pèlerins sur d'autres, par un classement lié au niveau financier et social. Toujours selon Nasfi, certains pèlerins ont le droit de faire plusieurs fois le Hajj alors que d'autres en sont limités à une seule fois.

D'autres dépassements sont également relevés par Nasfi notamment le non respect de la note d'orientation en vigueur concernant la distance séparant l'hôtel du lieu de pèlerinage qui ne doit pas dépasser 1000 km.

Il dénonce également une absence de transparence de la part de la SNR quant à la part de la Tunisie en nombre de pèlerins mais surtout concernant le nombre de pèlerins qui se sont désistés auprès du ministère des Affaires Religieuses.

"Des centaines de pèlerins ont fait appel à notre association afin de les défendre et se faire indemniser" a-t-il conclu.

L’association "Riâayat Dhouyouf Arrahmane" avait appelé le mois dernier le ministère des Affaires religieuses à réviser le prix jugé excessif du Hajj pour l'année 2017, qui a été fixé à 9510 dinars tunisiens.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.