Décès d'Imad Laâtabi, le manifestant d'Al Hoceima qui était dans le coma

Publication: Mis à jour:
AL HOCEIMA
Imad Laâtabi est tombé dans le coma après avoir reçu une bombe lacrymogène | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

DÉCÈS - Imad Laâtabi avait participé à la marche du 20 juillet à Al Hoceima. Tombé dans le coma durant la manifestation, il était dans un état de mort clinique à l’hôpital militaire de Rabat. Abdessadak Elbouchattaoui, avocat des détenus du Hirak, a annoncé son décès, ce 8 août.

"J'espère que vous allez vous retenir, vous contrôler. Imad Laâtabi est décédé. C'est un martyr pour nous", a écrit l'avocat sur un post Facebook. Une information donnée par le frère du défunt présent à l'hôpital militaire de Rabat.

Imaad Lâatabi avait été blessé par des jets de bombes lacrymogènes lors de la marche du 20 juillet, d'après un militant de l’AMDH.

LIRE AUSSI: