Carnage animal à Los Angeles: Plusieurs milliers d'animaux retrouvés morts et maltraités dans un entrepôt

Publication: Mis à jour:
RFRF
Facebook/Donnie Boston - Donnie News Network
Imprimer

La police américaine a fait une découverte macabre, ce vendredi, dans le local d’une zone industrielle du Sud de la Californie: de nombreux morts parmi des milliers d’oiseaux, de reptiles, de lapins et autres animaux, ont été découverts par la police à la suite d’une inspection et de plaintes concernant une odeur nauséabonde.

"Nous nous sommes retrouvés devant ce qui s’est avéré être une véritable accumulation", rapporte le sergent John Minook, porte-parole de la police de Montclair (à l’est de Los Angeles) dans des propos rapportés par l’agence de Presse Reuters.

"Des milliers de poulets, d’oiseaux domestiqués, de reptiles, de poissons, d’animaux morts, d’excréments, d’urine, sans ventilation".

Contactée par la police, l’association Inland Valley Humane Society – engagée dans la prévention de la cruauté envers les animaux – aurait secouru plus de 1000 oiseaux.

Celle-ci rapporte qu’ "entre 1000 et 2000 oisillons et poulets ainsi que 100 oiseaux exotiques ont été séquestrés dans d’épouvantables conditions". Avant de préciser qu’ "Il y avait très peu de ventilation. Les secours n’ont pu trouver ni nourriture ni eau pour les oiseaux. L’entrepôt était recouvert d’excréments et rempli de déchets".

Dans la vidéo réalisée par la chaîne américaine CBS Los Angeles
, le carnage a été décrit par une des membres de l’association, comme "le pire cas de stockage d’animaux qu’elle ait observé".

Selon le sergent Minook, un individu arrêté plus tôt dans la semaine serait suspecté de vivre illégalement dans l’entrepôt.

Il rapporte également que le local était rempli de papiers journaux, de meubles, d’ordures et de "bazar" appartenant au suspect, qui sera vraisemblablement accusé de cruauté envers les animaux.

Ce dernier n’a pas encore été identifié par les autorités.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.