Plus de 14 000 hectares de forêts ravagés par les incendies depuis le 1e juin dernier

Publication: Mis à jour:
FOREST BURN ALGERIA
A forest fire burns in Bordj Bou Arreridj, 200km east of Algiers July 17, 2010 . The world is enduring the hottest year on record, according to a U.S. national weather analysis. For the first six months of the year, 2010 has been warmer than the first half of 1998, the previous record holder, by 0.03 degree Fahrenheit, said Jay Lawrimore, chief of climate analysis at the federal National Climatic Data Center. REUTERS/Louafi Larbi (ALGERIA - Tags: ENVIRONMENT) | Louafi Larbi / Reuters
Imprimer

Plus de 1 600 incendies ont été recensées par la directions générale des forêts depuis le 1er juin, ayant ravagé 14 310 hectares de surfaces forestières, maquis et broussailles.

"Du 1er juin au 5 août, les services de la Direction des forêts ont recensé 1 604 incendies étendus sur une surface de 14 310 hectares, dont 4 848 ha de couvert forestières, 4 656 ha de maquis et 4 806 ha de broussailles", a indiqué M. Azzedine Sekrane, directeur général des forêts dans une conférence de presse au siège de la Direction générale des forêts (DGF) au cours de laquelle il a présenté le bilan provisoire des feux de forêt depuis le début de la saison estivale.

Le même responsable a précisé qu'en moyenne, 24 incendies ayant endommagé 8,92 ha ont été enregistrés par jour, rappelant que les agents de la Direction des forêts ont effectué, au cours de la même période, 1 682 interventions, dont 800 rapides et 78 autres suite à de fausses alertes.

M. Sekrane a relevé une hausse du nombre d'incendies par rapport à la même période de 2016 où 1 058 incendies avaient détruit 6 725 ha, dont 2 175 ha de surfaces forestières.

La DGF a ainsi décidé de mobiliser à partir de cette semaine, des colonnes mobiles au niveau des wilayas non touchées pour renforcer les colonnes déployées dans les régions sinistrées.

Concernant les moyens mobilisés pour maîtriser les incendies de forêts au niveau national, M. Sekrane a indiqué que 405 tours de contrôle ont été mobilisées ainsi que 481 brigades mobiles composées de 2 456 agents forestiers, 32 camions et 2800 points d'eau.

Concernant la décision du président de la République Abdelaziz Bouteflika pour l'indemnisation des victimes, le même responsable a affirmé que les services de la direction des forêts "poursuit l'opération de recensement et d'investigation qui en est à sa phase finale", ajoutant que le versement des indemnités débutera après le 31 octobre prochain, après le parachèvent des enquêtes administratives et la fin de la saison estivale".

S'agissant du mode d'indemnisation, M. Sekrane a précisé que "les biens endommagés suite à ces incendies seront remplacés pour les victimes non assurés", ajoutant que les propriétaires assurés percevront normalement leurs indemnités ".

Evoquant les causes de ces incendies, il a indiqué que "certains d'entre eux sont d'origine criminelle", affirmant que les personnes responsables seront traduites en justice. Il a rappelé que la DGF dépose une plainte conte X à chaque fois qu'un incendie se déclare. Une enquête est alors ouverte par les services de la Gendarmerie nationale et un rapport est présenté au procureur de la République, a-t-il expliqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.