Ghalia et Kamil Belmrah, porte-drapeau du Maroc dans les compétitions de ski nautique internationales

Publication: Mis à jour:
DR
DR
Imprimer

SPORT - Ghalia et Kamil Belmrah, deux jeunes marocains, se sont lancé un défi: faire entrer le drapeau marocain dans le classement international du ski nautique. Depuis le mois d'octobre, ils se préparent et participent à des compétitions de haut niveau et espèrent, ainsi, donner envie à leurs concitoyens de rejoindre le mouvement et de former une équipe nationale.

Le ski nautique est un sport qui se pratique en compétition mais qui n'est pas très médiatisé. Au Maroc, il ne trouve pas autant de résonance que le football ou autre sport de ballon. Ghalia, âgée de 17 ans, et Kamil, 12 ans, ont décidé de changer les choses. Grâce à eux, le Maroc a désormais sa place dans le classement international de ski nautique.

dr

Les deux frères et soeurs ont commencé le ski nautique dès leur plus jeune âge. "C'était plus un sport du week-end", souligne au HuffPost Maroc leur maman, Malika. "Il y a un an, ils ont regardé le classement international et se sont dit 'pourquoi le Maroc n'en fait pas partie?'", continue Malika. De ce constat naît un défi: faire rentrer le drapeau du Maroc dans ce classement. Et devenir les premiers skieurs marocains à représenter leur pays lors d’une compétition internationale.

Entraînement et premières compétitions

Ghalia et Kamil ont dû suivre un entraînement intense pour pouvoir participer aux compétitions et, ainsi, avoir l'occasion d'améliorer leur classement pour le mondial de 2018. "Ils s'entraînent depuis le mois d'octobre. A Rabat, ils travaillent sur le lac Dayet Erroumi. Mais ils ont aussi travaillé sur le Bouregreg cet hiver car c'est le point d'eau le plus agréable pour cette période", raconte leur maman.

dr

Les deux jeunes sportifs de haut niveau sont aussi sortis des frontières pour s'entraîner à chaque vacances scolaires. Ils sont passés par Saint-Martin, la Floride, la France, Genève et le Chili où ils ont d'ailleurs participé aux Mondiaux Junior en décembre 2016. "Il fallait sortir du Maroc pour rencontrer des coachs internationaux et découvrir d'autres parcours d'eau", souligne Malika.

En route vers les mondiaux

Du 2 au 6 août se tiennent les Championnats d'Europe à Madrid. La compétition se fait sur du slalom en quelques secondes. "Il faut beaucoup de rigueur et des mois de travail pour ces compétitions", souligne Malika. Ghalia a terminé à la 28ème position, Kamil à la 30ème, sur une centaine de participants.

Mais ce qui compte, c'est leur place au niveau du classement international. Et après avoir participé à leur première compétition il y a moins d'un an, Ghalia se place 78ème et Kamil 70ème, en attendant les modifications suite aux championnats d'Europe.

Former une équipe nationale

"La compétition les motive beaucoup. Mais il y a aussi du patriotisme. A chaque compétition, ils sont un peu frustrés de n'être que les deux seuls Marocains présents", souligne leur mère. Leur défi, au-delà de représenter le Maroc dans le ski nautique, est de donner envie aux autres Marocains de pratiquer ce sport et de monter une équipe nationale.

dr

"L'apparition de leur nom dans le classement international a commencé à susciter de l'intérêt au Maroc et ailleurs. Un Français d'origine marocaine souhaite d'ailleurs rejoindre le projet", conclut Malika. D'ici la compétition mondiale, une équipe nationale de ski nautique sera donc peut-être formée.

LIRE AUSSI: