"Razzia" de Nabil Ayouch en compétition officielle au Festival international du film de Toronto

Publication: Mis à jour:
RAZZIA
Facebook/Razzia
Imprimer

CINÉMA - Après Faouzi Bensaidi en compétition à la Mostra de Venise avec "Volubilis", c'est au tour d'un autre réalisateur marocain de partir à la conquête d'un festival international.

Le film "Razzia" de Nabil Ayouch est sélectionné au prestigieux Festival international du film de Toronto (TIFF), qui se déroulera du 7 au 17 septembre dans la ville canadienne. Un festival souvent considéré comme "l'antichambre des Oscars".

"Razzia" est sélectionné dans la catégorie Platform, catégorie qui n'existe que depuis trois ans mais où avait été présenté l'an dernier "Moonlight" de Barry Jenkins, qui a remporté l'Oscar du meilleur film en 2017. Une catégorie qui a pour but de présenter "12 films d'auteurs issus du cinéma mondial". Le jury se compose de trois professionnels du cinéma, qui décerneront un prix à un des films en compétition ainsi que 25.000 dollars canadiens.

"Une formidable visibilité

Interrogé par le HuffPost Maroc, Nabil Ayouch se réjouit de la sélection de son nouveau film au festival. "Je suis très heureux que 'Razzia' commence sa carrière à Toronto. C'est une formidable visibilité et une très belle rampe de lancement pour le marché américain", nous explique-t-il.

Le réalisateur a conscience du tremplin que peut représenter la catégorie Platform pour les films: "cette section est la plus prestigieuse et constitue une forme d'antichambre pour les Oscars. C'est sur Platform qu'ont été notamment découverts l'an dernier des films comme 'Moonlight' ou en encore 'Jackie'. Je suis donc doublement heureux" continue-t-il.

Cinq destins à Casablanca

"Razzia" est un film choral qui suit l'histoire de plusieurs personnages en quête de libertés individuelles, personnelles et intimes.

Parmi les comédiens du film, on retrouve notamment Amine Ennaji, que l'on avait vu à l'affiche du précédent film de Nabil Ayouch, "Much loved", mais aussi Abdelilah Rachid, Arieh Worthalter, et pour la première fois à l'écran, Maryam Touzani, qui a co-scénarisé le film, et Dounia Binebine, la fille du peintre et auteur Mahi Binebine.

"Razzia" devrait sortir dans les salles marocaines au début 2018. Il sera interdit aux moins de 16 ans.

LIRE AUSSI: