Feux de forêt: "pas d'indemnisation avant de procéder à des investigations"

Publication: Mis à jour:
BEDOUI
Photo d'archive | NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Le ministre de l'intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a affirmé jeudi à El-Tarf qu'il n'y aura pas d'indemnisation concernant les pertes occasionnées par les récents feux de forêt avant de procéder à des investigations, afin que "les indemnités soient versées aux véritables victimes".

Lors d'une séance de travail avec les cadres et les directeurs des différents services, consacrée au dossier relatif aux feux de forêt, M. Bedoui a indiqué qu’"il n'y aura pas d'indemnisation avant de procéder à des investigations afin que les indemnités soient versées aux véritables victimes et ce conformément aux instructions du président de la République".

Le ministre a affirmé "que les responsables de ces incendies seront traduits en justice", précisant que certains ont tenté d'endommager les ressources forestières à des fins personnelles".

Après avoir rappelé que la wilaya de Bejaia a été "la plus touchée", M. Bedoui a souligné que l'Etat, en application des instructions du président de la République, a mis en place tous les moyens nécessaires pour maitriser ces incendies.

Le ministre a appelé à une meilleure coordination entre la Protection civile algérienne et son homologue tunisienne pour faire face aux incendies au niveau des régions frontalières.

M. Bedoui qui inspectait une opération d'extinction des incendies dans les communes de Souarekh, Oum Tboul et El Aioun, a rassuré les citoyens du soutien de l'Etat tout en les incitant à prêter main forte aux éléments de l'Armée nationale populaire (ANP), de la protection civile et de la Direction des forêts avant de saluer les efforts déployés par ces derniers face à cette situation.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.