Le téléphérique de Tanger devrait être prêt en 2019

Publication: Mis à jour:
TL
DR
Imprimer

RECONVERSION - Tanger aura bientôt son téléphérique, le premier du genre au Maroc. Le projet est réalisé dans le cadre de la reconversion du port de la ville. Il devrait voir le jour dès 2019, à l'issue de douze mois de travaux.

"Nous allons commencer les travaux du téléphérique en 2018. J'espère qu'il sera prêt en 2019", indique au HuffPost Maroc Jamil Ouazzani, responsable marketing de la société de gestion du port de Tanger Ville.

"Le téléphérique va relier la médina au centre ville. Les passagers qui vont l'emprunter vont pouvoir voir Tanger d'en haut. Celui-ci va être une très grande attraction pour les Marocains", ajoute-t-il.

téléphé

Le téléphérique doit, en effet, permettre une meilleure connexion entre la médina, le terminal croisière, le nouveau port de plaisance, et le centre-ville (place Faro). Les passagers pourront avoir une vue panoramique du port, de l'ancienne ville et de la baie de Tanger.

Quatre stations prévues

Quatre stations sont prévues sur le plan: une première adossée à la gare maritime ferry, une autre à l’ancienne gare ferroviaire du port, située au centre des deux bassins de plaisance, une à la Kasbah, située à Borj Nâam pour desservir le quartier Marchane et la médina, et enfin une dernière sur la place Faro, au centre-ville.

téléphérique

En tout, le téléphérique parcourra près de 2.000 mètres, divisés sur trois tronçons pour une capacité de transport de 2.800 personnes par heure et 32.000 personnes par jour. Ses 90 cabines pouvant transporter chacune 10 à 12 passagers.

Outre une attraction pour les nationaux et les touristes, le projet se veut aussi une solution de mobilité verte et de développement durable pour Tanger. Le coût estimé de l'investissement, selon les responsables du projet, est de 250 millions de dirhams.

Le tourisme dans la ville du Détroit se porte bien. Durant les cinq premiers mois de 2017, 123.169 touristes internationaux se sont rendus à Tanger (+60% en glissement annuel), alors que les touristes nationaux ont totalisé 116.328, soit une hausse de 13% par rapport à fin mai 2016.

Selon les chiffres de la délégation provinciale du Tourisme, les Espagnols viennent en tête de liste des touristes étrangers qui ont visité la ville de Tanger durant cette période (24.600), suivis des Français (18.063).

Le projet de la reconversion de la baie de Tanger, qui prévoit outre un téléphérique, une nouvelle marina pour 2020 et un nouveau port de pêche, devrait permettre de booster le tourisme de la région.

LIRE AUSSI: