Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Publication: Mis à jour:
MALI AL QAIDA
Capture d'écran
Imprimer

L'otage sud-africain enlevé par Al-Qaïda au Mali en 2011 a été libéré, a annoncé jeudi le gouvernement de Pretoria.

"Notre compatriote Stephen McGown a été libéré le 29 juillet 2017. Nous sommes heureux qu'il soit libre", a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Maite Nkoana-Mashabane, lors d'un point presse à Pretoria.

La ministre a précisé qu'il subissait actuellement un examen médical de routine. Elle n'a pas donné de précisions sur les circonstances de la libération de l'otage.

"Nous lui souhaitons un excellent retour chez lui", a-t-elle ajouté, rappelant que sa mère était décédée cette année.

M. McGown, 42 ans, avait été enlevé à Tombouctou, dans le nord du Mali, le 25 novembre 2011. L'enlèvement avait été revendiqué par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Trois autres personnes avaient été kidnappées en même temps que le Sud-Africain: le Néerlandais Sjaak Rijke, libéré en 2015 par les forces françaises, le Suédois Johan Gustafsson relâché fin juin 2017 et un Allemand qui avait été tué en tentant de résister aux ravisseurs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.