Décès d'une parturiente à Djelfa: une délégation du CNDH sur les lieux

Publication: Mis à jour:
HOPITAL AIN OUSSERA
Archives
Imprimer

Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) a indiqué mercredi qu'une délégation s'est rendue dans la wilaya de Djelfa pour s'enquérir des circonstances du décès d'une parturiente, soulignant qu'il "suit avec intérêt" la situation sanitaire dans le pays dans le cadre de sa mission en tant qu'instance constitutionnelle nationale indépendante, a indiqué un communiqué du Conseil.

"Le CNDH suit avec intérêt la situation générale de la santé dans le pays, notamment à travers des visites sur le terrain dans le cadre de sa mission en tant qu'instance constitutionnelle nationale indépendante", précise le communiqué.

"Le droit à la santé est un droit fondamental étroitement lié au droit à la vie", a ajouté la même source soulignant que le droit à la santé est "garanti par la Constitution et les Chartes internationales adoptées par l'Etat algérien".

Le communiqué rappelle que "suite au décès d'une parturiente à Djelfa dans des circonstances obscures, une délégation du CNDH a été dépêchée sur les lieux pour s'enquérir des faits et soutenir la famille de la victime", précisant que des cas similaires peuvent se produire à travers le pays.

Le CNDH a indiqué qu'il "publiera prochainement à l'issue de ses visites à travers le territoire national, un rapport sur la situation de la santé en Algérie soutenue par des recommandations et des avis sur le droit à la santé en Algérie".

Le CNDH invite enfin les parties concernées à veiller à ce que ces incidents douloureux ne se reproduisent plus.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.