Un désaccord avec une société étrangère ralentit les travaux de l'autoroute Tunis-Gabès, selon le ministre de l'Équipement

Publication: Mis à jour:
MED SALAH ARFOAUI
Facebook / Ministère de l'Equipement
Imprimer

Un désaccord avec une société étrangère imposée par des investisseurs étrangers est à l'origine du retard dans les travaux de construction de l'autoroute qui reliera Tunis à la ville de Gabès, a déclaré le ministre de l'Équipement, de l'habitat et de l'aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui dans une déclaration à radio Shems FM.

En marge de sa visite à Gabès, Mohamed Salah Arfaoui a déclaré qu'il existe 23 problèmes d'ordres fonciers qui empêchent également l'avancement des travaux.

Il a également mentionné une erreur commise lors de la signature de l'offre en 2010 et qui porte sur les glissières de sécurité (barrières métalliques disposées tout au long de l'autoroute) a obligé le ministère à lancer un nouvel appel d'offre international afin d'accélérer l'aboutissement du projet.

Il est à rappeler que l'ouverture du tronçon de l'autoroute reliant Gabès à la ville de Skhira était prévue pour la fin du mois dernier, un retard qui a suscité la critique des habitants de la région ainsi que des hommes d'affaires.

Le ministre n'a par contre pas donné d'informations quant à la date prévue de l'achèvement des travaux.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.