Dans un acte de bravoure, ce soldat tunisien de la Minusca a sauvé la vie de ses camarades marocains en République Centrafricaine (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
KHALED KAROUI MINUSCA
Youtube / MINUSCA
Imprimer

Khaled Karoui, un casque bleu tunisien a sauvé 3 soldats marocains dans une attaque d'un convoi de la Minusca (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique) par un groupe armé de rebelles, lundi 8 mai 2017 entre Rafai à Bangassou en République Centrafricaine.



L'attaque qui a fait 5 morts et huit blessés dans les rangs des casques bleus, s'est déroulée lors du transfert d'un détenu par les soldats de maintien de la paix.

Dans un reportage de la Minusca, Khaled Karoui raconte les circonstances du drame, expliquant les décisions difficiles qu'il a dû prendre.

"On a été attaqués par les Anti-balaka, un groupe de 500 individus ou plus, armés de fusils de chasse et de machettes. En ripostant, il y a eu des blessés du contingent marocain" explique-t-il.

"Mon défi était de ramener le détenu sain et sauf mais aussi de mettre à l'abri mes camarades blessés" a-t-il ajouté.

Khaled Karoui était pris dans un dilemme. Sous une pluie de balles, il a décidé de venir en aide aux blessés tout en s'assurant de la sécurité du prisonnier. Il est finalement parvenu à s'échapper sous les tirs des rebelles.

"Ma fierté est d'avoir réussi à sauver le détenu et mes collègues blessés" a-t-il conclu.

Khaled Karoui a reçu un certificat de reconnaissance pour cet acte de bravoure.

La Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca) compte quelque 12.500 soldats et policiers en République Centrafricaine, pays de 4,5 millions d’habitants en proie à un conflit qui dure entre deux groupes armés: D'un côté les Séléka prétendant défendre la minorité musulmane, et de l'autre les anti-Balaka majoritairement chrétiens.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.