Que portent vraiment les algériennes à la plage ?

Publication: Mis à jour:
BHAR
HuffPost Algérie
Imprimer

En ce début de mois d'août, les températures caniculaires sont une occasion pour des milliers de familles de la capitale de se diriger vers les plages. Avec la hausse du mercure de ces derniers jours, la saison estivale bat son plein et les plages de la capitale sont submergées de visiteurs.

A Sidi Fredj, des centaines de personnes ne bénéficient que de très peu d'espace et leurs parasols sont collés les uns aux autres.

Mais malgré la proximité presque aussi étouffante que la chaleur caniculaire, les baigneurs semblent plus intéressés par l'eau que par les tenues des personnes présentes sur le sable. Dans l'eau, des hommes en tenue de bain se mélangent à des enfants, des jeunes femmes en maillot de bain, en robe ou même des femmes voilées.

Le paysage de la plage de Sidi Fredj ne ressemble pourtant pas au tableau décrit dans plusieurs médias français depuis le début de la saison estivale. Plusieurs articles, notamment publiés par BFM TV, France Info parlent d'une "révolte des bikinis" dans le but de lutter, "groupées, contre le harcèlement et la pression religieuse".

Ces articles avaient même été partagés par des personnalités politiques françaises comme Nadine Morano qui encourageait cette "initiative". Les faits relatés ont suscités de nombreuses réactions et des internautes ont démenti les informations selon lesquelles le bikini pouvait créer une telle polémique allant même jusqu'à qualifier ces informations de purs mensonges et d'intox.

Mais sur les plages algériennes, peut-on considérer que les tenues des femmes posent-elles réellement problème ? Les tenues choisies par les femmes qui souhaitent se baigner sont elles véritablement sujettes à des polémiques ?

"Je nage comme je veux et je n'ai jamais eu de problèmes, tranche Selma. En maillot deux-pièces sur une plage réputée "populaire" cette jeune étudiante en littérature anglaise ne se sent pas concernée par l'avis des autres. Elle ajoute : "De toute manière, les dragueurs ne s'arrêtent pas à ce qu'on porte. S'ils viennent pour draguer et ils voient des groupes de filles, qu'elles portent un voile ou un bikini, cela ne changera rien à la donne."

Mais la cousine de Selma reste tout de même moins optimiste, suite à des polémiques sur Internet. En effet, sur certaines pages, des jeunes "s'amusaient" à prendre en photo des jeunes femmes en maillot à leur insu, afin de les publier sur les réseaux sociaux. Cette atteinte à la vie privée avait pour objectif de les décourager. Pour éviter "tout risque", elle préfère porter une tenue plus "soft" : short et tee-shirt.

Sur cette plage considérée comme "familiale", le maillot de bain n'est pas la tenue choisie par la majorité et reste une minorité. Les femmes se baignent en robe, tee-shirt ou même voile. Que ce soit sur le sable ou dans l'eau, les tenues sont contrastées.

Robe longue, short, maillot une pièce ou deux pièces, les tenues choisies sont loin d'être uniformes. Chacun semble nager à son aise et sans déranger ses voisins. Mais, il reste important de préciser qu'en Algérie, les tenues choisies dépendent également de la fréquentation de la plage. Dans certaines plages de la capitale et qui sont principalement fréquentées par des jeunes hommes, il paraît peu probable de trouver des femmes en maillot de bain.

Sur les plages privées qui prétendent offrir une meilleure sécurité en échange de tarifs d'accès parfois élevés, il semblerait que le bikini soit plus courant. Le burkini, quant à lui, serait même interdit dans certains espaces comme le parc aquatique d'Ardis, un des centres commerciaux d'Alger. Un autre hôtel d'Alger n'avait autorisé que le "vrai" maillot et avait suscité de très nombreuses réactions.

Chaque année, le débat Burkini/ Bikini fait couler beaucoup d'encre et s'évapore avec les dernières baignades de la saison estivale cédant la place aux vrais problèmes de la société: le développement d'un pays qui reste dépendant de sa rente pétrolière et le rôle de la femme dans cette marche vers le progrès.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.